"J'ai choisi les mots comme seule arme, j'ai une confiance tout à fait illimitée en leur pouvoir."
(Michel Houellebecq)
"In the particular is contained the universal."
(James Joyce)

«

»

Marie Modiano romance en chanson

« Après Sophie Auster, dans la série « fille d’écrivain », je demande Marie. Marie Modiano, fille de Patrick Modiano. A l’image de son père, tout en discrétion et en pudeur, elle a également hérité de ses talents littéraires. Mais c’est la musique qui gagnera toutes ses faveurs et devient son support d’expression. Dans un univers bien à elle et sur des mélodies country-jazz-folk, elle conte des histoires inspirées de ses voyages et souvenirs. Portrait :

Avec ses longs cheveux bruns, son regard flou de myope et sa sincérité à fleur de peau, elle pourrait être l’héroïne d’une de ses chansons. Peut-être l’incorruptible de « Queen of the hearts », qui se rebiffe contre son fiancé plus soucieux de l’emmener dans « sa Jaguar blanche » ou de lui présenter « des acteurs célèbres » que de l’aimer vraiment ; ou l’intrépide de « Little Mum », qui part faire le tour du monde et dit tranquillement à sa mère : « Je te rapporterai la joie que tu voulais pour moi.
A 27 ans, la très discrète Marie Modiano qui sort son premier album en mars, semble joliment décalée par rapport à son époque. « Je me suis créé une sorte de bulle pour me protéger d’un monde trop agressif, avoue t’elle. Pour moi, le mystère engendre le rêve.

Les artistes les plus humbles et les plus discrets sont ceux qui me touchent le plus. » Elle possède la même grâce timide et pudeur de son père Patrick Modiano. Avec ce père romancier dont elle admire et aime l’oeuvre, la tendre Marie partage à l’évidence la pratique d’un oral fait d’énigmatiques points de suspension, de phrases vagues ou embrouillées qui changent subitement de cours et invitent à la rêverie.

Mais la comparaison s’arrête là. Cette chanteuse à la voix fragile s’est inventé une autre filiation (Bob Dylan, Johny Cash, Chet Baker).
Et s’est raconté des histoires -en anglais, une langue qu’elle parle parfaitement depuis son année d’études d’art dramatique à Londres et à la suite de fréquents séjours aux Etats-Unis. Celle d’une Miss Hawaï 1958 esseulée, qui n’aura jamais voulu quitter Honolulu malgré de nombtreuses propositions de mariage. Ou celle d’un petit cirque oublié… Des ballades nostalgiques enregistrées à Berlin, qui collent parfaitement à sa musique très counrty-jazz-folk aux sonorités étouffées, composée à quatre mains avec l’auteur de BO de films et écrivain Grégoire Hetzel.

« Petite, j’étais sage, introvertie, rêveuse, raconte t’elle. J’écoutais beaucoup de soul, du blues, du jazz, dont ma mère créatrice de bijoux et illustratrice était fan. Ce que je préfère, ce sont les musiques acoustiques et qui procurent des émotions immédiates. »
Ses émotions à elle, Marie va les chercher dans ses voyages : elle parle couramment le chinois et connaît bien Pékin. Mais aussi dans le jeu : partie un an en tournée théâtrale, elle joue dans le premier film de sa grande soeur Zina, tiré d’une nouvelle d’Henry James (sortie sur les écrans en 2006). Ou encore auprès d’une famille chaleureuse et unie : « Chacun se comprend, on se parle beaucoup. Mes parents m’ont toujours laissé une grande liberté et m’ont beaucoup soutenu. »
Marie, pleine de grâce…

Plus d’infos sur son site officiel : http://www.mariemodiano.com/

Photo : art rock 2005, courtesy f. villemin

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. lamourette

    Rencontre, que dis-je découverte de Marie Modiano, un jour de saint-Valentin: émotion, voix sensuelle et envoutante: suis tombée sous le charme ! RARE ! Je cours acquérir ses cd de ce pas…

    Lamourette

  2. Olso

    A mon – humble et modeste – avis, Marie Modiano n’a pas choisi la bonne méthode si son objectif est de plaire en France. Elle s’est trompée de langue ! Ou bien de pays. On est assez inondés de "musique" anglo-saxonne pour ne pas à devoir endurer en plus des artistes francophones chantant en anglais !! 🙁 C’est très triste. Imagine-t-on un écrivain français faisant un roman en anglais ?

  3. Wàng

    Pourquoi encore et toujours en anglais? Pour paraitre moderne, ouvert, polyglotte et civilisé ? Oui, bien sûr, quand on sait que les anglophones ne savent apprendre qu’une langue, la leur. Il y en a marre de ces stars condescendantes qui marquent leur supériorité en refusant de parler la langue du peuple. 🙁 Et pourquoi pas des chansons en français, ou même en chinois, puisqu’elle le parle? Parce qu’apparemment elle aussi est persuadée qu’il s’agit de la langue supérieure? Non, l’anglais n’a rien de plus qu’une autre langue, et RIEN ne justifie son caractère hégémonique. Surtout pas sa soi disant facilité, l’anglais est une langue hautement anarchique et imprécise, tant dans sa grammaire que dans sa sémantique, sa prononciation ou l’emploi des formes idiomatiques. Où peut on encore entendre des chansons en allemand, en russe, en chinois, ou même en italien? Pourquoi 80% de chansons en anglais à la radio? Pour nous préparer à changer de langue?

    Wàng

  4. sophie

    Pourquoi avoir honte de sa propre langue ? Quel est l’intérêt de chanter en anglais ? Plaire aux anglophones ? Leur permettre de se sentir chez eux partout dans le monde, d’être les seuls sur terre à avoir le bonheur de lire et d’entendre leur langue ? Quand va-t-on arrêter de considérer l’anglais comme langue supérieure et les peuples natifs comme peuples d’élites ?

    L’anglais est une langue étrangère en France, quoi qu’en ait dit un ancien ministre qui aurait mieux fait de tourner la langue 7 fois dans sa bouche avant de lancer pareille anerie !

    Chanteurs et chanteuses français et francophones, chantez en français, s’il vous plaît, vous n’en serez que plus appréciés !

    Sophie

  5. CXPD

    Avant de penser à devenir internationalement célèbre, il faudrait penser à étudier le parcours des chanteurs qui le sont effectivement devenus. Prenons le cas de Julio Inglesias, par exemple, qui a fait d’abord sa réputation en Espagne et en Amérique latine, en chantant en espagnol bien entendu. Après, il s’est fait connaitre ailleurs en chantant en anglais, en français et probablement dans une ou deux autres langues mais c’est quand meme l’Espagne et l’Amérique latine qui lui ont fait de véritables triomphes. Je crains que Marie Modiano n’ait absolument pas compris que l’art réussi, meme si la chanson est un art mineur, s’ancre automatiquement dans une identité.

    L’insignifiance marquera probablement sa carrière si tant est qu’il sera possible de parler de carrière !

  6. sara

    Je vous trouve bien dur avec Marie Modiano.
    Certes, elle chante en anglais. Mais est-ce pour cela que ce qu’elle fait est forcément mauvais ? Vous parlez des anglais, centrez sur eux-même et sur leur langue, mais la fermeture dont vous faites preuve ne me parait pas plus louable.
    Elle fait ce qu’elle lui plait, et si en anglais qu’elle souhaite le faire, et bien elle a eu raison de le faire.
    J’ai acheté ce CD après une première écoute, et j’ai été enchanté de cette douceur et de la poésie qui se dégage d’elle, même si c’est en anglais. Je trouve ca rare et ca me plait.
    Sara

  7. Wàng

    Il ne s’agit pas de discuter du talent d’une chanteuse, mais de réagir sur le fait qu’une fois encore l’anglais-novlangue soit préférée aux autres langues pour je ne sais quelles raisons, sur lesquelles il serait bon de s’attarder. Contrairement à ce que vous semblez croire, le choix d’une langue n’est jamais innocent. En choisissant l’anglais, il y a un message implicite qui est véhiculé: celui-ci est que la langue anglaise serait une langue supérieure aux autres, parce que plus simple, plus internationale, plus pragmatique, plus portable, plus tolérante, plus musicale ou toute autre forme d’intox véhiculée par le British Counsil depuis 60 ans.

    Wàng

  8. caibi

    La musique ne doit pas avoir de frontieres.Si l’album est de bonne qualité et que la langue coule de source avec le style musical, alors je ne vois pas le probleme de chanter en francais en anglais ou en chinois…je comprends tt a fait l’envie de preserver la langue francaise et il y a beaucoup d’artistes francais qu’ils le font deja tres bien… en lisant vos commentaires vous donnez l’impression d’etre attaqué dans votre propre fierté… de ne peut etre pas comprendre l’anglais?Quand vous ecoutez U2 ca ne semble pas vous deranger…

  9. Wàng

    //la langue coule de source avec le style musical

    ->Oui, c’est bien ça le problème. Il existe 6000 langues dans le monde mais il y a un style musical qui est plus valable que les autres, une façon de pensée qui est plus valable que les autres, une culture et un peuple supérieurs aux autres. Evidemment que la langue va avec le style musical, ça révèle simplement que cette chanteuse est imprégnée de la mentalité et du conformisme anglo-saxons.

    //de ne peut etre pas comprendre l’anglais?Quand vous ecoutez U2 ca ne semble pas vous deranger

    -> Ca ne me choque pas parce que l’anglais est leur langue maternelle, mais il est choquant que ceux qui sont de langue maternelle anglaise ont plus de chance de devenir célèbres simplement parce qu’ils sont nés anglophones.

    Wàng

  10. Buzz littéraire

    Il est vrai qu’on peu ressentir un petit pincement au cœur que la fille d’un aussi grand écrivain français ait finalement préféré la langue de Bob Dylan pour écrire ses chansons.
    Une sorte de "trahison" en somme. Mais lui reprocher paraît excessif.
    Cela peut aussi être vu comme une ouverture d’esprit puisque ainsi ses textes seront compris par le plus grand nombre dans le monde qu’on le veuille ou non l’anglais est bien la langue universelle. Marie Modiano est avant tout une cosmopolite et une globe trotter.
    Un intervenant lors du salon de la francophonie qui se déroule actuellement à Paris rappelait que le choix d’une langue est avant tout porté par "le désir".
    Il ne sert à rien de vouloir imposer une langue mais de donner envie aux gens d’utiliser et de pratiquer.
    Heureusement, elle n’a pas choisi le chinois (qu’elle parle aussi couramment !), ce qui aurait été plus problématique… Et il faut tout de même espérer qu’elle donnera aussi à entendre quelques textes en français après cette première inspiration. Une artiste comme Keren Ann qui voyage également beaucoup, aime ainsi passer de l’une à l’autre langue. Ce n’est donc pas une exception.

  11. Wàng

    Vous répétez la propagande colonialiste du British Counsil, tout en ne tenant aucun compte des idées sortant de la pensée unique que véhicule la langue anglaise, et qui ont été développées ici. Vous ne faites que répéter des idées toutes faites, comme un bon élève à qui on inculquerait ‘nos ancêtres les gaulois’, ou mieux, ‘nos ancêtres les cow-boys’. J’espérais un peu plus d’esprit critique de votre part. Vous parlez de trahison et de pincement au coeur, mais vous justifiez par la suite l’injustifiable ! Le racisme linguistique, la colonisation des esprits…

    //l’anglais est bien la langue universelle

    -> L’anglais n’a RIEN de plus universel qu’une autre langue( allez-y, développez une argumentation au lieu de répéter des lieux communs!). Au passage, l’espéranto s’apprend 10 fois plus vite. Très peu de gens sont capables de comprendre les chansons en anglais, une chanteuse francophone qui chante en anglais n’est qu’une vulgaire copie en mal d’identité et n’a AUCUNE chance face aux originaux.

    //qu’on le veuille ou non

    -> Et vous, qu’est-ce que vous voulez? Vous nous invitez à nous dispenser de réflexion, à remplacer notre esprit critique par une admiration pour la langue anglaise? Approfondir la colonisation des esprits, c’est votre souhait? Vous devriez y penser! L’anglais rapporte 17 milliards d’euros par an à la Grande Bretagne, comme l’a montré le rapport Grin qui par ailleurs présente l’espéranto comme la solution la plus démocratique et économique.

    //Un intervenant lors du salon de la francophonie qui se déroule actuellement à Paris rappelait que le choix d’une langue est avant tout porté par "le désir".

    -> N’allez pas nous faire croire que 100% des écoliers français trouvent l’anglais plus désirable qu’une autre langue ! Je me demande quel est votre désir, approfondir la mainmise des pays anglophones sur les institutions européennes, où on réclame des natifs pour les postes à responsabilité? http://www.lingvo.org/nl/2/15

    -> Pour ce qui est de l’imposition de l’anglais et des mentalités de colonisés, je vous invite à lire le témoihnage de Gandhi à l’adresse suivante: http://www.esperanto-sat.info/ar...

    //Heureusement, elle n’a pas choisi le chinois (qu’elle parle aussi couramment !), ce qui aurait été plus problématique

    -> Si, justement, ça m’aurait fait plaisir qu’elle choisisse le chinois, ça n’aurait posé aucun problème. A part aux élites européennes arrogantes et condescendantes qui veulent nous faire croire que l’anglais est parlé et compris par tout le monde pour mieux pourvoir nous l’imposer.

    Vive la diversité culturelle, vive la diversité des langues !

    Wàng

  12. Wàng

    //qu’on le veuille ou non l’anglais est bien la langue universelle

    -> Oui, bien sûr…un pauvre sabir ambigü et imprononçable( petit-blanc) qui permet tout juste de demander son chemin à l’aide de gestes… et la marmotte…je propose de dire, tant qu’on y est, que les chiffres romains devraient être universels, le système de mesure anglo-saxon, le troc à base de cailloux, etc. L’anglais est la langue la plus anarchique, idiomatique et floue que j’aie jamais étudié!

    Wàng

  13. Wàng

    //Modiano est avant tout une cosmopolite et une globe trotter

    -> Effet du bourrage de crâne: cosmopolite= coca-colonisé. Alors que les anglophones natifs ne sont pas fichus, dans leur grande majorité, d’apprendre une autre langue que la leur; il faut dire, c’est vrai, qu’ils ont beaucoup de travail avec leur taux de dyslexie du à leur orthographe complètement absurde 😀

    Wàng

  14. Michel Arlès

    J’approuve sans réserve les propos de Wang que je viens de lire ici.
    L’anglais est une langue parmi d’autres, rien de plus. Elle n’est que la 3ème langue au monde après le mandarin (chinois), loin devant l’anglais puisque parlé par 2 fois et demi plus de personnes (en guise de langue maternelle, qui plus est) et l’espagnol.
    "L’à-plat-ventrisme" devant la langue, les coutumes, les moeurs des Etats Unis qui menacent au premier plan la vie de notre planète tant au point de vue conquête guerrière, pollutions de toutes sortes que gabegie des ressources ne peuvent que soulever l’indignation de tous les citoyens conscients du monde y compris chez eux désormais par une minorité de plus en plus visible.
    La langue est la pointe de la flèche par laquelle ce mal absolu de notre époque pénètre dans les victimes désignées. Telle fut la politique clairement définie au sein du British Council dans les années 60 et poursuivie ensuite. Il suffit de lire l’un des divers ouvrages consacrés à ce sujet tel "Linguistic Impérialism" de Robert Phillipson professeur danois d’Université.
    Mais un réveil s’opère fort heureusement en Europe. Pour s’en convaincre il est bon d’aller éventuellement voter et surtout consulter les résultats du sondage entrepris ces jours-ci par le journal autrichien "Der Standard" sur :

    derstandard.at/?url=/?id=…

    "L’à plat-ventrisme" n’est plus nécessairement la règle partout.

  15. xoxi

    Je viens de découvrir le titre "c’est dur l’amour" de Marie Modiano,
    j’ai tout de suite reconnu la musique de "walk on the wild side" de Lou Reed, hou ! c’est pas beau de copier !

  16. boulafee

    La critique est un peu dure contre Marie Modiano et la langue anglaise ! Doit-on rappeler que chaque langue possède une atmosphère particulière ? Si elle a choisi cette langue, c’est qu’elle y trouve mieux les mots pour parler, alors laissons la faire ! Quelle importance ? Il ne s’agit pas ici de coloniser des esprits avec une "Novlangue" ! Marie Modiano utilise la langue de Shakespeare pour ses textes, et non pas l’anglais vidé de son sens, celui qu’utilisent couramment touristes et hommes d’affaires pour des conversations sommaires et denuées de toute poésie. L’anglais est une très belle langue, et je constate avec tristesse qu’elle est paradoxalement bien méconnue …

  17. Denis

    Il serait par exemple intéressant de savoir si les Allemands ou les Italiens protègent eux aussi leur langue comme le font certains français (irréductibles gaulois qui ont un peu tendance à dire "non" à tout sans trier). Disons "non" à Le Pen, "non" aux fraises au ketchup, mais pas "non" à la langue anglaise (en tout cas, pas plus qu’il ne faut dire "non" aux nuages ou aux peupliers). Voilà, voilà.

  18. Siobhan

    J’ai découvert cette artiste hier soir au Plan et j’ai trouvé sa prestation d’une grande beauté (et son duo avec Peter von Poeh était magnifique, malgré quelques problèmes techniques). Artiste à découvrir en somme.

  19. Buzz littéraire

    Bonjour Siobhan, merci de ce témoignage. Marie Modiano a commencé, en effet, à faire quelques scènes à Paris et région parisienne je crois.

  20. blume

    je pense que marie modiano peut remercier peter von poehl qui a sauvé la plupart de ses prestations. et vive berlin.

  21. Alexy

    Je découvre aujourd hui ,sur Fance Musique, la mystérieuse voix sensuelle de Marie Modiano,dont le nom m’interpelle(bien evidemment), dans une chanson ,dans un anglais plutôt américain aux accents "country" ,et je suis étonnée de l’entendre répondre à Ariel Butaux dans un français pur.
    Je m’imaginais une chanteuse blues country américaine.
    Alexy

  22. ronan

    merci marie pour ta gentillesse ta patience et pour le bonheur de tes chansons et duos avec peter
    à bientot sur les planches peut etre pour un one woman show?
    ronan ,,rennes after the trans

Les commentaires sont désactivés.