Internet et littérature

Editeurs, jeunes auteurs et wanna-be se retrouvent sur Internet pour faire connaître leurs écrits, leurs livres ou leurs lectures à travers des blogs, des sites, des animations interactives. Cette rubrique vous présente leurs initiatives.

Les auteurs auto-édité(e)s français conquèrent l’hexagone et au delà !

Les success-stories d’autopublié(e)s (en particulier via la plateforme dominante d’Amazon « Kindle Direct Publishing ») continuent de s’affirmer en France ces dernières années. Ces auteurs indépendants, participant au Salon du livre de Paris, représentaient un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros en 2013, pesant environ 3 % du chiffre d’affaires global de l’édition, selon le syndicat national de l’édition. Face à un marché de l’édition de plus en plus polarisé (entre best-seller et ventes anedotiques de quelques centaines d’exemplaires) l’autoédition représente une manne pour un entre-deux (entre 5000 et 20.000 exemplaires vendus).

Rencontre avec les éditions Calmann Lévy et la Fondation Bouygues Télécom pour le prix Nouveau talent 2012

Les opérateurs télécom (à l’instar d’Orange et sa communauté de Lecteurs ou SFR Jeunes Talents), dont les smartphones se font e-books, investissent, ces dernières années, le créneau littéraire. Mercredi 11 avril 2012 se tenait au Café « Les Editeurs », carrefour de l’Odéon à Paris, la remise du Prix Nouveau Talent de la Fondation Bouygues Telecom en partenariat avec les éditions Calmann-Lévy. prix-litteraire-calmann-levy-bouygue-telecom2.JPG Ce prix distingue depuis 2007 un premier roman en français qui « place au cœur de l’intrigue les nouvelles manières de communiquer liées aux technologies de l’information et de la communication ». (cf : article sur la place d’Internet dans les romans). Pour cette 5e édition, c’est « La mémoire des autres », un récit mi-fantastique mi-policier, d’Annelise Corbrion qui a été couronné. Rencontre en images et interviews :

2011 : Année du piratage littéraire d’e-books ?

Un nouveau type de recherches a fait son apparition dans les statistiques de Buzz littéraire depuis quelques mois : la recherche de fichiers epub sur les réseaux de partage. Autrement dit d’e-books piratés à télécharger… La pratique, sans atteindre encore les niveaux de la musique, est en effet en plein boom, favorisée par l’usage des iPads et autres tablettes. Et le récent palmarès du réseau Torrent Freaks (après ceux de 2009 et 2010) témoigne d’une nouvelle percée littéraire tandis que les éditions Hachette et écrivains décident de contre-attaquer :

Nouveau blook BD : Yatuu la stagiaire se fait exploiter sur papier…

Repérée par Buzz littéraire en 2010, c’est avec joie que l’on apprend la publication de la jeune blogueuse BD, Yatuu, aux éditions 12Bis, en ce mois de juin 2011 : « Moi, 20 ans, diplômée, motivée… exploitée ». Un best-of de ses saynètes d’exploitation ordinaire d’une jeune (et éternelle !) stagiaire dans le milieu publicitaire (sans doute le pire en terme d’exploitation). Ou les désillusions d’une jeune diplômée pour qui les trois lettres d’or « CDI » (ou même « CDD ») restent un « Eldorado inaccessible »… :

L’ex-caissière-blogueuse Anna Sam publie un nouveau livre et prépare son film…

Décidément rien n’arrête plus l’ascension de la plus célèbre (ex !) caissière du web et de France. Tout en continuant son blog, elle publie, toujours aux éditions Stock, un troisième ouvrage sur l’univers des blogs cette fois, et prépare aussi l’adaptation au cinéma de ses fameuses tribulations, après la BD sortie en 2009. Le livre des tribulations poursuit, lui, sa carrière Outre Atlantique.

My Major Company Books publie ses 3 premiers livres édités par les internautes

Plutôt controversé par son positionnement marketing et critiqué pour son système de votes peu démocratique, le site My Major Company Books annonce la sortie de ses 3 premiers livres financés par les internautes. Au menu : chick lit’ et thrillers dans la veine d’un Musso (auteur phare des éditions XO, partenaire du site) :

Après les tribulations de la caissière, une assistante sociale passe du blog au livre

Sans doute alléchés par le succès des tribulations de la caissière la plus célèbre du web ou encore « Le quai de Ouistreham » de Florence Aubenas, les éditions du Fleuve Noir (qui inaugurent ainsi leur nouvelle collection de documents) publieront à la rentrée le livre d’une blogueuse assistante sociale. Ses « chroniques de vie ordinaire » retracent le quotidien de « la france d’en bas », un concentré d’humanité haut en couleurs… :

Devenez éditeur participatif ! (pré)Lancement de My Major Company Books

Après le monde de la musique (devenir co-producteur musical en investissant une somme de son choix sur un jeune artiste), c’est l’édition que vise désormais My Major Company, fort de ses premiers succès (avec en tête de gondole le fameux « Toi + moi » de Grégoire). Lancement de sa plateforme (en bêta pour l’instant) en ce 20 mai 2010. Qui sera le Guillaume Musso 2.0 ?

Anna Sam, la caissière-blogueuse continue ses tribulations…

Les blogs constituent indéniablement de beaux tremplins pour les jeunes auteurs. Le parcours d’Anna Sam en est l’illustration. Après le succès de son premier « blook », Les tribulations d’une caissière paru en juin 2008 (vendu à 250.000 exemplaires en France, traduit en 21 langues), l’auteur nous fait de nouveau passer à la caisse avec différentes déclinaisons de ses fructueuses tribulations :

L’an 2000 vu par les blogueurs BD

Les années 2000 ont suscité beaucoup de fantasmes futuristes. Désormais la première décennie de ce mystérieux XXIe siècle est derrière nous, quel bilan peut-on en tirer ? C’est l’exercice auquel se sont livrés, avec humour, une quarantaine de blogueurs BD. Retour vers le futur… :

Stagiaire exploitée, publicitaire désabusée et aphorismes en bulles : des blogs BD à découvrir !

En attendant que la BD entre à l’Académie française comme le souhaiterait Erick Orsenna qui la considère comme « un art à part entière où il y a de l’imaginaire, de la politique, de l’humour…« , on continue de se régaler sur Internet de quelques strips bien sentis de jeunes auteurs prometteurs. Parmi les (plus ou moins) nouveaux venus qui buzzent sur la toile : une « bande pas dessinée » (si, si c’est possible !), une stagiaire qui raconte son exploitation avec humour et une DA qui se défoule sur les travers d’une agence de pub :

Roman sur iphone, ça marche ? Les réponses de William Réjault, auteur numérique !

L’ex Ron l’infirmier, célèbre blogueur, écrivain et chroniqueur pour Lepost.fr et désormais sur Lefigaro.fr (tout en préparant la sortie de son 4e livre chez Plon), expérimente depuis un mois l’écriture pour iphone, avec un cyber feuilleton : « Le chemin qui menait vers vous ». Objectif : tenir en haleine chaque semaine le « iphoneur » zappeur et pressé… en le faisant participer. Petit bilan après le lancement en février dernier :

De nouveaux blogs d’écrivains à découvrir !

Les écrivains se laissent régulièrement tenter par le blog, exercice délicat, malgré des fermetures périodiques ou des périodes d’abandon. Après Virginie Despentes la pionnière, David Foenkinos (qui se fait rare mais persistant !), Lola Lafon (qui utilise depuis plutôt Facebook), François Taillandier, d’autres auteurs se sont lancés récemment dans l’aventure…

« Zones humides » de Charlotte Roche : livre, buzz, blog et hémorroïdes…

Ces dernières semaines ont été marquées par le buzz (venu d’Allemagne) accompagnant la sortie française du best-seller polémique (plus d’un million d’exemplaires vendus) de la journaliste Charlotte Roche : « Zones humides ». Un titre qui veut bien dire ce qu’il veut dire et nous entraîne dans l’intimité la plus crue d’une jeune fille hospitalisée pour cause de « fissure anale ». Le prétexte à une introspection égayée d’anecdotes sur ses « selles sanglantes » et autres détails croustillants sur ses pratiques scato-génitales. Arte a consacré un documentaire à ce livre phénomène et à son auteur (voir vidéos ci-dessous).

Les blogueuses BD s’affirment en librairie (Pénélope Bagieu, Margaux Motin, Leslie Plée…)

Les blogs-BD affichent une santé éclatante et continuent de séduire les éditeurs… et les lecteurs en librairie ! A l’image de Pénélope Bagieu (en photo ci-dessous, en pleine dédicace au Salon du livre de Paris 2009) qui est la première illustratrice à passer au format poche. Une excellente initiative (et première) du Livre de Poche ! Deux de ses consœurs (et amies) du web se retrouvent ou se retrouveront aussi bientôt dans les rayonnages. Un prix du blog BD a même été lancé pour répérer les nouveaux talents du web (parmi les lauréats 2008, le blogueur Aseyn publie, aux éditions Warum, « ABIGAIL » qui revisite le mythe des super-héros). Présentation :

« Internet et littérature » : RDV le samedi 14 mars à 16h au Salon du livre !

Comme chaque année, le Salon du livre reprend du service à Paris, Porte de Versailles. Au menu de nombreuses conférences et dédicaces, avec comme thème phare, les auteurs du Mexique. Cette année Buzz… littéraire est invité sur le stand de Radio France le samedi 14 mars à 16h, où Laurence Biava participera à un débat …

Continuer à lire »

Le « meilleur blog du monde » d’origine argentine devient un roman : « Un peu de respect, j’suis ta mère ! »

Elu en 2004 « meilleur blog du monde » (excusez du peu !) par le jury « BOBs, Best of blogs », le blog « Más respeto, que soy tu madre » (en français « Un peu de respect, j’suis ta mère ! »), de l’argentin Hernán Casciari, journaliste et scénariste, vivant à Barcelone, vient de paraître en France aux éditions Calmann Lévy (déjà publié en Espagne par Plaza & Janes puis adapté en sitcom et prochainement au cinéma). Ce blog-roman, en forme de feuilleton littéraire illustré par Bernardo Erlich, qualifié de « blogonovela », s’est écrit de septembre 2003 à juillet 2004 sur la toile. A l’origine, il s’agissait de raconter l’histoire de l’Argentine d’aujourd’hui à travers le destin de quelques-uns de ses compatriotes. Il connaît très vite le succès avec chaque jour plus de cent mille lecteurs de toute l’Amérique du Sud et plus de 200 chapitres ! Sa narrratrice, Mirta, une truculente femme au foyer quinqua de Buenos Aires y raconte le quotidien de sa famille aussi loufoque que déjantée: les Bertotti, de son mari au chômage à ses trois ados en pleine crise en passant par son beau-père drogué. Ambiance !

Talent blog(-BD) : Le combat ordinaire de Pierrot

Nouveau repérage d’un blog de talent à découvrir, dans la catégorie blog-bd, ouvert depuis avril 2008. Entre Lewis Trondheim, Riad Sattouf et Larcenet, Pierrot est un jeune dessinateur travaillant en agence et vivant en coloc’, qui derrière ses airs de loser, de « tricard » et de « no-life » (c’est lui qui le dit !), porte un regard corrosif sur notre société moderne (facebook, les factures, la crise, les économies d’énergie…), n’hésitant pas à tourner en satire ou à détourner l’actualité politique et notre respecté gouvernement… Sans oublier une bonne dose d’autodérision !
Il pourrait être l’alter-ego au masculin de la célèbre Pénélope Jolicoeur (dont il est lecteur assidu !) dans un style plus engagé.
Recommandé par la blogueuse (et autre esclave du monde des agences de pub) Simone de Bougeoir (« parce que j’adore les personnages de losers sympathiques » dit-elle), ce qui n’est pas rien quand on connaît le cynisme de la dame !

Les livres issus du web continuent de fleurir… (Eric Chevillard, « Vie de merde »)

(mise à jour) La rentrée littéraire de septembre 2008 aura été riche en livres issus de blogs avec la parution (assez controversée) de « Brèves de blog : Le nouvel âge de la conversation » de Pierre Assouline, célèbre critique et blogueur littéraire ( La république des livres sur Lemonde.fr), anthologie des commentaires les plus érudits, virulents …

Continuer à lire »

Interview de William Réjault (Ron l’infirmier) « Quand le matériel de départ est bon, blog ou pas blog, le talent finit par être reconnu, sur du long terme. »

A l’instar du pionnier français « Max » (aujourd’hui disparu de la circulation ?), William Rejault alias Ron l’infirmier s’est fait connaître par son blog (lancé en 2004) dans lequel il racontait son quotidien d’infirmier sous forme d’anecdotes et de tranches de vie bien senties et parfois émouvantes. Une sorte de série « Urgences » façon blog. Très vite le succès est au rendez-vous: sa verve et la justesse de son regard sont plébiscitées par des internautes chaque jour plus nombreux, alimentant le bouche à oreille autour du jeune auteur. Contacté par les éditions Privé, il accède au sésame de la publication papier qui fait tant rêver, en 2006, suivi aujourd’hui d’une sortie poche (revue et corrigée) de ce premier recueil de nouvelles aux éditions J’ai lu, tout en sortant en parallèle une « saison 2 » intitulée « Quel beau métier vous faites ! ». Il a accepté de revenir sur toute cette aventure, ses déboires et ses joies, et de nous livrer son regard sur l’essor des livres issus de blogs (blog-book : « blook » selon le terme anglais) :