La douce fureur du blog de Lola Lafon

L'écrivain Lola Lafon, auteur d'un premier roman "Une fièvre impossible à négocier", également première publication de Frédéric Beigbeder, éditeur, chez Flammarion en 2003, nous informe de l'existence de son blog, ouvert en janvier 2006, intitulé "Des nouvelles".

Intégré à son site, elle y consigne ses sentiments personnels (la mort de son père, ...) comme des nouvelles (Abdos fessiers pour carême...) ou ses réactions (enflammées) sur l'actualité ou la société en général (les CRS, les sans-papiers...) ainsi que des citations d'auteurs (Raoul Vaneigem...) qui l'interpellent.

Mais aussi ses dates de concerts et des nouvelles de son groupe folk-rock balkanique, Leva, dont elle est l'interprète (album "Grandir à l'envers de rien") ainsi que des poèmes qui pourraient tout aussi bien être des paroles de chanson.

Amusante coïncidence, dans sa dernière note, elle cite Virginia Woolf : "Je voudrais recopier des passages magnifiques de “Une chambre à soi” de Virginia Woolf, que toutes les femmes devraient avoir lu."

Elle livre ses pensées dans ce blog, couleur de feu, oscillant entre le journal intime, le carnet à idées et le carnet de bord. Sur un ton à la fois sobre, intense et touchant comme par exemple : "Je sais maintenant dire ce n’est pas grave. Il faut simplement imaginer le poids de ces choses. La pluie et les accords manquants, ce Dimanche, sont moyennement pesants, en tous cas, ils sont déplaçables, je peux les pousser à plus tard.", écrit-elle au détour d'une note.

Une façon de découvrir son univers pour les novices et de "prendre de ses nouvelles" pour ses lecteurs. L'histoire ne dit pas si un second roman est en préparation... ?

Ajout du 7 août 2006 : Lola Lafon dévoile sur son blog qu'elle écrit actuellement dans la résidence d'écrivain de la maison d'édition Au Diable Vauvert, en pleine Camargue, un deuxième opus.

Lire : Le blog de Lola Lafon
Voir : de belles photos de Lola Lafon par Stéphane Lavoué
Ecouter : des extraits musicaux sur son site
Lire et découvrir le roman de Lola Lafon : Une fièvre impossible à négocier

(1 commentaire)

    • Vanille on 17 août 2006 at 11 h 55 min
    • Répondre

    C’est marrant, j’avais pas du tout envie de la lire, ne me reconnaissant pas dans son univers ou ses combats, mais en lisant son blog, j’ai une autre image d’elle et je trouve son écriture très délicate et ciselée. Je vais attendre son prochain je pense.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.