"J'ai choisi les mots comme seule arme, j'ai une confiance tout à fait illimitée en leur pouvoir."
(Michel Houellebecq)
"In the particular is contained the universal."
(James Joyce)

«

»

« Nous ne sommes pas les docteurs, nous sommes la maladie », extrait de « Nihil Inc » par Sylvain Courtoux (in « Raison Basse »)

Un extrait de l’excellent recueil collectif « Raison Basse » qui sera présenté très prochainement sur le Buzz littéraire au sujet d’une mystérieuse organisation « Nihil Inc » qui vise à faire « fructifier votre capital-destruction » : « On commence par rêver au surhomme et on finit par étaler sa merde sur les murs de sa chambre ». Prophétique ?

THE MORE CONFUSION THE MORE PROFIT – Vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaires – On ne combat pas le mensonge de l’estampille gouvernemental avec des cocotte en papier dit-elle – Vous êtes à une époque où se restreindre aux limites ordinaires de la vue condamne à respirer l’insuffisance intellectuelle par les pores dit-elle –
Le seul affect massif c’est celui de la manipulation – Nous ne sommes pas les docteurs nous sommes la maladie – Je suis payée pour être soupçonneuse dit-elle – Le but est un contrôle général de la population – Le but est un contrôle systématique des consciences – Le but est l’asservissement total de la population – Le pouvoir est partout dit-elle il s’occupe de tout y compris de sa contestation supposée il produit de tout y compris de la négativité en trompe-l’oeil dit-elle « Comme le pouvoir serait léger et facile à démanteler s’il ne faisait que surveiller épier surprendre interdire et punir mais il incite suscite produit il n’est pas simplement oeil et oreille il fait agir et parler » dit-elle [plus un système approche de la perfection plus il s’approche de l’accident total] – ce que nos enfants ont à redouter ce n’est pas la circulation sur les autoroutes de demain mais le plaisir que nous prenons à mettre au point les paramètres les plus élégants de leur mort future.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Philippe

    Ca, ça me branche ! Ca a l’air de dépoter. C’est chez quel éditeur ?

  2. Alexandra

    Héhé ça change du trentenaire maladif qui traîne sa peine dans des bars sombres…
    Mais finalement pas tant que ça si on réfléchit bien 😉
    Sinon, oubli majeur en effet : C’est édité et même "shooté" par les énigmatiques "Caméras animales". (D)étonnant…
    Demain… vous saurez TOUT ! (quel teasing hein !).

  3. nihilinc

    il s’agit
    d’un livre
    à paraître aux éditions Al Dante
    en fin d’année (septembre-octobre)

  4. Travis

    Complètement nullissime, comme d’habitude pour Sylvain Courtoux et son style d"écriture sans corps ni esprit. Très mauvais, à oublier très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>