« Nous ne sommes pas les docteurs, nous sommes la maladie », extrait de « Nihil Inc » par Sylvain Courtoux (in « Raison Basse »)

Un extrait de l'excellent recueil collectif "Raison Basse" qui sera présenté très prochainement sur le Buzz littéraire au sujet d'une mystérieuse organisation "Nihil Inc" qui vise à faire "fructifier votre capital-destruction" : "On commence par rêver au surhomme et on finit par étaler sa merde sur les murs de sa chambre". Prophétique ?

THE MORE CONFUSION THE MORE PROFIT - Vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaires - On ne combat pas le mensonge de l'estampille gouvernemental avec des cocotte en papier dit-elle - Vous êtes à une époque où se restreindre aux limites ordinaires de la vue condamne à respirer l'insuffisance intellectuelle par les pores dit-elle -
Le seul affect massif c'est celui de la manipulation - Nous ne sommes pas les docteurs nous sommes la maladie - Je suis payée pour être soupçonneuse dit-elle - Le but est un contrôle général de la population - Le but est un contrôle systématique des consciences - Le but est l'asservissement total de la population - Le pouvoir est partout dit-elle il s'occupe de tout y compris de sa contestation supposée il produit de tout y compris de la négativité en trompe-l'oeil dit-elle "Comme le pouvoir serait léger et facile à démanteler s'il ne faisait que surveiller épier surprendre interdire et punir mais il incite suscite produit il n'est pas simplement oeil et oreille il fait agir et parler" dit-elle [plus un système approche de la perfection plus il s'approche de l'accident total] - ce que nos enfants ont à redouter ce n'est pas la circulation sur les autoroutes de demain mais le plaisir que nous prenons à mettre au point les paramètres les plus élégants de leur mort future.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ca, ça me branche ! Ca a l’air de dépoter. C’est chez quel éditeur ?

  2. Héhé ça change du trentenaire maladif qui traîne sa peine dans des bars sombres…
    Mais finalement pas tant que ça si on réfléchit bien 😉
    Sinon, oubli majeur en effet : C’est édité et même "shooté" par les énigmatiques "Caméras animales". (D)étonnant…
    Demain… vous saurez TOUT ! (quel teasing hein !).

  3. il s’agit
    d’un livre
    à paraître aux éditions Al Dante
    en fin d’année (septembre-octobre)

    • Travis on 3 août 2010 at 21 h 29 min
    • Répondre

    Complètement nullissime, comme d’habitude pour Sylvain Courtoux et son style d"écriture sans corps ni esprit. Très mauvais, à oublier très vite!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.