Régis Jauffret rend hommage à l’écrivain Louis Calaferte

Dans un entretien (hélas trop bref) au Nouvel Observateur Régis Jauffret s'exprime sur sa relation et ses rencontres avec l'auteur de Septentrion qu'il a rencontré chez Denoël (l'éditeur qui a publié ses premiers romans) en 1985 :

Son œuvre vous a-t-elle marqué, influencé d'une manière ou d'une autre? En retenez-vous un livre particulièrement ?
R. Jauffret. - Je ne sais pas si son œuvre m'a influencé, j'étais déjà vieux en ce temps-là. 30 ans! À cet âge, un écrivain sait déjà plus ou moins où il va. Mais j'avais aimé «l'Incarnation». Un livre assez courageux, vu le sujet. «Septentrion», aussi, car c'est un livre très long, qui a le temps de devenir une sorte d'ami pour celui qui le lit.

Lire l'article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.