Virginie Despentes revient avec un documentaire sur le « féminisme prosexe »

L'auteur de Baise-moi a sillonné les Etats-Unis jusqu'à Barcelone (où elle vit désormais), caméra au poing, afin d'enquêter sur le féminisme prosexe. Un documentaire baptisé "Mutantes" qui invite à la révolution sexuelle.

Depuis août 2005, en compagnie d’une équipe de tournage, Despentes sillonne le pays “d’est en ouest à la rencontre d’activistes, d’auteurs, de photographes, de réalisatrices, de travailleuses sexuelles qui ont initié dans les années 80 un mouvement révolutionnaire : le féminisme prosexe”. Prosexe en opposition au féminisme traditionnel, qui assimile alors pornographie et atteinte à la liberté de la femme, prostitution et marchandisation.

"Personnel, jouissif, salvateur" selon le magazine Les Inrockuptibles, il se regarde un peu comme le pendant audiovisuel de King Kong Théorie (2006), l’essai écrit pour “toutes les moches et les exclues du marché à la bonne meuf” qui interrogeait déjà le féminisme, la prostitution et le genre.

Mutantes (Féminisme Porno Punk) Documentaire de Virginie Despentes. Lundi 21/12 > 22 h 30 > Pink TV

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.