Moins de livres pour Noël…

Offrir un livre à Noël ? Pas si sûr. Les libraires ne sont en tout cas pas très optimistes et ont diminué leurs commandes par rapport aux années précédentes, hormis les hypermarchés, prévoyant une baisse des ventes pour les fêtes, pourtant stratégiques, selon une étude I+C/Livres Hebdo.

En cause, la médiocre performance des ventes des dix premiers mois de l'année et la tension sur la trésorerie qui en découle, nous apprend cette étude.
Ils miseront principalement sur les livres de la rentrée et les prix littéraires, au détriment des essais et des dictionnaires. Et dans une moindre mesure les "beaux-livres", un marché en stagnation qui manque de visibilité.

Populaires l'an dernier, les coffrets avec ustensiles de cuisine ou autres sont encore plébiscités par les enseignes et les hypermarchés mais boudés par les librairies. Globalement, ces produits ont tendance à être délaissés dans tous les circuits, excepté dans les hypermarchés.

Pourtant, le palmarès de l'étude du cabinet Deloitte sur ce que veulent les Français pour Noël (réalisée auprès de 1.747 personnes interrogées au cours des deuxième et troisième semaines de septembre 2011), mentionne que le présent le plus souhaité (à 43%), juste après l'argent, serait le livre (à 42%). Peut-être de quoi reprendre un peu espoir !

(2 commentaires)

  1. Je suis passée en coup de vent à Paris en début de semaine, comparé aux salaires tout y est cher, notamment les livres, la culture en général, l’accès à la culture. Le pouvoir d’achat baisse avec la vente des livre en toute logique. Mais même un coup de rouge et un sandwich au fromage dans un bistroquet pas chic, c’est 8 euros…

    Les français sont fauchés et bien sûr que les ados préfèrent recevoir des jeux vidéo que des livres. C’est toute une part de marché qui fout le camp.

  2. Mouais ak, les ados ont tous des consoles hackés, etc. Il faut leur offrir des livres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.