Alina Reyes ouvre sa boutique de livres numériques et se passe d’intermédiaire…

Après Marc-Edouard Nabe qui a décidé de s’auto-publier et de vendre ses livres sur son site Internet, c’est au tour d’Alina Reyes, l’auteur du Boucher qui se déclare « en rupture avec le milieu de l’édition, ruinée socialement et financièrement », de franchir le pas avec la mise en ligne d’un nouveau site d’édition de livres numériques :

A l’adresse, AlinaReyes.net (http://alinareyes.net/ ), l’auteur explique : « J’ai l’intention d’y publier des inédits, et aussi mes livres précédemment parus sur papier, révisés ou réécrits. Les livres sont proposés directement de l’auteur au lecteur, et à petit prix : une autre façon de faire, tout simplement. »

Pour l’instant quatre titres sont disponibles. Trois ont été publiés au cours de ces dernières années sur papier : Sept nuits (Robert Laffont) ; La jeune fille et la Vierge (Bayard) ; La Dameuse (Zulma). Les livres électroniques vendus sur ce site sont proposés aux formats ePub et Mobi, ce qui les rend lisibles sur la plupart des liseuses du marché, dont l’iPad, le Kindle d’Amazon ou encore le Fnac Book.

Elle précise : « J’y édite aussi un premier inédit, Voyage. Il s’agit d’un “livre total”, qui conjugue, en un parcours de mille pages, romans, poésie, traductions et commentaires de la Bible, méditations sur le rapport à Dieu, tant comme témoignage personnel qu’en dialogue avec les trois monothéismes. Le livre se termine en donnant les bases d’une règle pour un Ordre monastique d’un nouveau genre, indépendant des institutions et appelé à œuvrer pour la paix entre les différentes religions. »

A lire aussi : Alina Reyes perd son procès de plagiat contre Haenel

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.