Auteur: Amélie Antoine

Les auteurs auto-édité(e)s français conquèrent l’hexagone et au delà !

Les success-stories d’autopublié(e)s (en particulier via la plateforme dominante d’Amazon « Kindle Direct Publishing ») continuent de s’affirmer en France ces dernières années. Ces auteurs indépendants, participant au Salon du livre de Paris, représentaient un chiffre d’affaires de 82 millions d’euros en 2013, pesant environ 3 % du chiffre d’affaires global de l’édition, selon le syndicat national de l’édition. Face à un marché de l’édition de plus en plus polarisé (entre best-seller et ventes anedotiques de quelques centaines d’exemplaires) l’autoédition représente une manne pour un entre-deux (entre 5000 et 20.000 exemplaires vendus).