Claire Castillon parfume Kenzo de ses mots

La fragrance « FlowerbyKenzo » revêt un nouvel écrin à l’occasion d’une édition limitée. Elle s’habille d’un flacon blanc immaculé et s’orne de la prose de l’écrivain Claire Castillon. Le coquelicot ne se voit plus, il se lit… pour notre plus grand plaisir poétique ! « On ne me choisit pas, je pousse. N’importe où, fleur fragile…« . C’est à travers la plume de l’écrivain Claire Castillon que le coquelicot, la fleur emblême de Flower by Kenzo s’adresse à nous. Cette belle édition limitée propose une réinterprétation pleine de poésie et de douceur du classique de Kenzo. Son flacon blanc opaque, comme son étui s’habillent d’une succession de lettres rouges délivrant un message lyrique prenant la forme d’une fleur. Une jolie réussite technique à collectionner.

En vente dès septembre 2004. Vaporisateur 50 ml en édition limitée, 58,76 €.

A propos du Flower by Kenzo oriental (harmonie de bois d’encens, de violette et de rose…), elle dit : « Voilà du capiteux, de l’ample, du féminin. Ce parfum m’évoque une héroïne à voilette, avec manchon, voiture à cheval et pistolet dans son sac. Il me raconte une histoire, une sorte d’opéra. J’aime les images que les parfums véhiculent.« 

(2 commentaires)

    • le poète on 15 janvier 2007 at 8 h 43 min
    • Répondre

    bonjour claire,
    j’ai eu la chance de vous voir faire la promo de votre dernier livre sur la chaine LCI. Vous êtiez d’une beauté insolante , je vous avoue également,que j’ai aimé le thème de votre livre que je vais m’empressé de l’acquerir au plus vite
    Par ailleurs et puisque nous parlons de livre, je suis moi même un écrivain débutant qui aspire à votre aide, en effet j’ai écris ma déception amoureuse avec une jeune femme beaucoup plus jeune que moi (faits réels )je suis a 20 pages pour le moment, mais je lui avais écris 150 poèmes, qui pouvaient éventuellment completer mon roman
    j’aurai besoin de votre aide , comment faire?
    Cordialement
    christian kilani

    • Le poète on 15 janvier 2007 at 9 h 10 min
    • Répondre

    bonjour,
    je crains que je me suis trompé d’adresse, en ecrivant sur votre site, je voulais contacter mdemoiselle claire Castillon pour le sujet en question, mais mon avis sur sur elle et sur son livre n’a pas varié
    désolé, pour ce malentendu
    CK

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.