Plus on surfe, moins on lit…

Une équation qui paraît logique même si lorsqu'on surfe on lit aussi... mais différemment. Une étude américaine démontre ce phénomène (qui doit aussi se vérifier dans nos contrées) : Les internautes américains passent en moyenne 14 heures par semaine sur Internet, c'est-à-dire autant de temps que devant la télévision, selon Jupiter Research.

L'institut d'études montre par ailleurs que plus le temps passé en ligne est élevé, plus les internautes utilisent les fonctionnalités comme le streaming ou le RSS. Les autres médias souffrent de l'accroissement du temps passé en ligne, en particulier le livre - si tant est que ce soit un média. 37 % des internautes américains déclarent en effet reporter leur temps de lecture sur l'usage du Web.
Source : La Journal du Net

(1 commentaire)

    • Marcel on 8 avril 2006 at 21 h 47 min
    • Répondre

    Au détriment de la télé, sans doute mais je ne suis pas sûr que ce soit au détriment de la lecture. Et puis, il y a livre et livre.
    Ceux qui n’aiment pas écrire (et souvent pas vraiment lire de la littérature) se mettent effectivement au streaming, RSS, podcast… C’est normal.
    Quoiqu’il en soit avant de tirer des conclusions, il faut laisser passer un peu de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.