Interview vidéo d’Aurore Guitry auteur d’un premier roman « Les petites morsures » et de son éditrice Elodie Mandel (Calmann-Lévy)

Avec (beaucoup) de retard, voici quelques extraits de notre rencontre (en mai 2007) avec la jeune romancière Aurore Guitry, auteur d'un premier roman "Les petites morsures" qui vous avait été présenté à l'occasion de la " Tribune libre de sa jeune éditrice Elodie Mandel chez Calmann-Lévy". Elles ont toutes deux eu la gentillesse de répondre à diverses questions aussi bien sur l'écriture de ce premier roman, les circonstances de sa publication ou encore les difficultés pour être publié(e) lorsque l'on est un jeune auteur et le rôle que peut jouer Internet... Voici pour commencer deux extraits de ce long et très intéressant entretien en duo où Aurore Guitry lit un extrait de son roman et réagit sur sa parenté avec l'illustre Sacha Guitry qui a suscité quelques polémiques en ces lieux... De son côté Elodie Mandel, sa jeune éditrice d'à peine 28 ans (!) explique pourquoi elle a eu envie de publier ce premier roman :

Montez le son... 😉 :







Découvrez l'entretien complet dans la rubrique Buzz+

Découvrez "Les petites morsures", le premier roman d'Aurore Guitry : :
Ce roman d'initiation évoque l'adolescence et ses fêlures à travers la trajectoire de Sam que l'on suit à deux âges clé de sa vie. On la découvre tout d'abord à 15 ans, brillante élève vivant seule avec sa mère depuis la disparition de son père dont le fantôme hante la mère et la fille qui ne parviennent plus à communiquer. Pour fuir cet isolement et ces conflits, il y a Max, son meilleur ami ou encore Monsieur D. son prof de philo, le seul adulte qui essaie de la comprendre et de l'aider. Elle tente de trouver des repères dans son chaos émotionnel et de se construire malgré tout. Six ans plus tard, on retrouve la jeune fille, jeune adulte de 23 ans, achevant son DEA d'Histoire, à l'aube de sa vie de femme à part entière et de la vie active. Mais les vieux démons du passé refont parfois surface... Rédigé à la première personne, ce récit branche le lecteur directement sur la vie intérieure tourmentée d'une ado fragile en pleine évolution. Il cherche à capter ces années d'éveil et d'apprentissage qui riment avec sensibilité à fleur de peau et exigence d'absolu. Le style d'Aurore Guitry a été plébiscité pour sa limpidité et sa justesse pour restituer les émotions complexes de cet âge tumultueux.
Voir aussi : le site des éditions Calmann-Lévy

(1 commentaire)

  1. Bravo Elodie !

    Essai transformé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.