SFR lance le roman sur mobile

Ecrit par le prix Goncourt 1994, Didier van Cauwelaert, Les aventures de Thomas Drimm peut être téléchargé sur plus de 400 types de téléphones mobiles du marché. Après Bouygues Telecom qui a lancé la semaine dernière le téléchargement de mangas, ces célèbres BD japonaises, sur le téléphone mobile, c’est au tour de SFR de lancer le roman feuilleton sur mobile. Pas besoin d’être abonné SFR. Les dix premiers épisodes sont gratuits. Le onzième sera écrit pas les mobinautes, et le meilleur sera sélectionné par un jury. Les dix suivants seront payants, soit 2,90 euros l’ensemble.
Le téléphone mobile commence ainsi à faire irruption sur le marché du livre numérique, un des rares segments en croissance de l’édition. Un futur eldorado que les géants de la distribution et de l’électronique tentent de préempter avec des lecteurs ciblés, de l’américain Amazon et son «Kindle» au Japonais Sony et son «Reader» en passant par le français Booken et son «Cybook». SFR lui-même a testé en fin d’année dernière son lecteur dédié le «eBook» et Orange prépare la sortie de son «Read & Go». (source : Le Figaro)

(1 commentaire)

    • laruence biava on 17 juin 2009 at 14 h 14 min
    • Répondre

    Ou comment concurencer le livre électronique par tous les bords.. NOn, je suis contre tous ces procédés d eminiaturisation poru faire lire à totu prix. Tout va trop loin, trop vite. Le progrès est désormais une menace et la terre sera bientôt trop petite pour l’homme. Lire totu ce qui conceren actuellemnt la quete du progrès par Paul Vilario et "comment mesurer le progrès" (télérama du jour)- m^me si le thème n’aborde pas la littérture mais se concentre sur l’Europe et le PIB.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.