Les livres que je mettrai dans ma valise cet été…

Comme le veut la tradition, en cette saison, voici quelques livres que je prévois de mettre dans ma valise cet été...
Vous le savez, je choisis la plupart de mes livres en fonction du bouche à oreille : il s'agit souvent de recommandations qui ont pu m'être faites (de préférence par des non professionnels, non libraire ou non critique littéraire : amis en général) ou relevées dans des interviews d'écrivains ou même à travers des romans qui font référence directement à une œuvre ou s'en inspirent.
Des recommandations parfois très lointaines, datant de plusieurs années... Mais j'ai la mémoire longue (et si elle me fait défaut j'ai toujours mon petit carnet où je note les titres et les auteurs "à lire" ! Je pioche donc régulièrement dans cette liste pour m'alimenter et je suis rarement déçue).

Autant dire que je suis peu sensible à l'actualité (je lis rarement les livres à leur sortie mais souvent quelques années plus tard), préférant suivre mon propre chemin de lectrice que je façonne au gré de mes découvertes, de ma sensibilité, mon inspiration du moment...
Cet été, je devrais un peu "innover" en explorant des rayons qui ne me sont pas familiers :

A commencer par la découverte du roman noir américain ("hard-boiled", première génération en particulier, après-guerre 1920-40). En effet, comme je le disais précédemment, la relecture de "J'irais cracher sur vos tombes" m'a vraiment donné envie de creuser ce pan de la littérature que je ne connais que par bribes ou par quelques films (notamment "Le facteur sonne toujours deux fois", un film que j'avais adoré - le remake avec Nicholson et Jessica Lange). J'ai déjà pris le "Pas d'orchidées pour Miss Blandish" de James Hadley Chase, qui a inspiré ou au moins motivé la rédaction du roman de Boris Vian. Au passage, j'ai aussi pris un exemplaire d'occasion du Faucon maltais du fameux Dashiell Hammett dont on reparle en ce moment à l'occasion d'une nouvelle traduction de "La moisson rouge".
Selon le libraire, on n'y "comprend rien", bon, bon au moins je serai prévenue ! Ce dernier se trouvait être un adepte du genre : il m'a recommandé de lire par la suite "Eva" de Chase et surtout, surtout son auteur fétiche : Jim Thompson (fin des années 40) : aucun livre en particulier, ils sont tous bons selon lui, en particulier sur l'analyse psychologique, ce qui ne peut que me séduire en effet. Je le note pour plus tard, on verra après mes premières incursions.
Parmi les autres maîtres du roman noir, j'aimerais aussi un peu plus tard lire un Chandler (il serait temps !). Ma maman qui est amateur de polars (j'ai pas hérité de ce goût !), m'a conseillé "Le grand sommeil". J'ai aussi les deux romans culte d'Ellroy (qui appartient à la 4e génération du roman noir américain), L.A Confidential (déjà vu en DVD avec Kim Basinger, pas adoré) et Le Dahlia noir (déjà vu au ciné avec Scarlett Johanson, pas adoré non plus) qui m'attendent dans ma bibliothèque... Ce sera pour plus tard aussi.
La plupart de ces grands romans ont été adaptés au cinéma bien sûr. Cela va être totalement dépaysant pour moi, il me tarde de débuter ces lectures, en particulier loin de Paris !

On célèbre cette année le centenaire de la mort d'un autre grand auteur : Malcolm Lowry. Et aussi honteux cela soit-il, je dois avouer ne l'avoir jamais lu. J'ai donc emprunté son plus célèbre roman "Sous le volcan" que j'ai déjà commencé et qui s'annonce aussi très dépaysant, dans un Mexique apocalyptique.
Autre auteur à l'honneur ces temps-ci puisque son fils sort une autobiographie ("S. ou l'espérance de vie", Alexandre Diego Gary) et que Gallimard réunit un choix de ses romans les plus emblématiques dans une anthologie intitulé "Légendes du je" : Emile Ajar-Romain Gary-Roman Kacew.
Je vais en profiter pour enfin approfondir son œuvre dont je ne connais pour l'instant que "La vie devant soi" et "Gros câlin" et qui ne comptent pas parmi mes lectures favorites. Mais je crois que je vais enfin mieux comprendre la puissance de cet auteur avec La promesse de l'aube, le livre que j'emporte cet été. Ensuite suivront peut-être Les racines du ciel ou Clair de femme (déjà vu le film assez déroutant avec Romy).

Pour Buzz littéraire, je devrai normalement attaquer (enfin !), le premier roman de David Mitchell, un jeune auteur de la nouvelle génération américaine qui monte, avec un roman adoré par ma collègue : "Ecrits fantôme".
Et enfin, s'est rajouté récemment, à la suite de ma visite à Nicolas Rey, le livre d'un autre jeune auteur, français lui : "La patience des buffles sous la pluie" de David Thomas, dont j'ai débuté les premières pages sans grande conviction pour l'instant (edit 15/07/09 : l'ouvrage se révèle très bon au fil des pages !).

Autres idées, conseils bienvenus ! [Alexandra pour Café livres/L'Express.fr]

Visuel : "La fille à la valise" de Valerio Zurlini (avec Claudia Cardinale)

A lire aussi :Zoom sur les sélections de livres pour l'été 2009
Le concept de "livre pour l'été"

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. mon été sera "polar" dans sa plus grande partie…

    Exception faite pour un livre de science-fiction de Loevenbruck "gallica"… auteur que je viens tout juste de découvrir avec "le rasoir d’Ockram".

    sinon, livres piochés au hasard des bibliothèques, bouquinistes, et braderie…

    • gwen on 1 juillet 2009 at 17 h 23 min
    • Répondre

    Je dois avoir "Zone", "Les onze", "Crash !", "Berlin Alexanderplatz", "L’idiot"…

  2. merci de ces qques références.
    mazel, tu as l’air de t’y connaître en polars, alors n’hésite pas à me donner ton avis sur mes choix si tu les as lus !
    je viens de découvrir au dos de mon édition du faucon maltais une splendide pub de "Gitanes". ambiance, ambiance 🙂

  3. Bonjour Alexandra,
    innoubliable "J’irais cracher sur vos tombes" …

    Je vois que tu as choisi des grands du polar…James Hadley, Dashiell Hammett, Jim Thompson, Chandler, Chase, Ellroy…

    mais n’oublie pas Chester Himes, Westlak… Hillerman…

    Faire un détour par Izzo, Benaquista, Bartlet, Collins, …

    et se souvenir que Frédéric Dard nous a donné de formidables polars (en dehors de San Antonio)…

    et tellement d’autres …

    Passe de bonnes vacances littéraires et n’oublie pas d’acheter le dernier "LIRE" sur le sujet justement.

    amitié

    • laurence biava on 3 juillet 2009 at 17 h 56 min
    • Répondre

    oui le Lire spécial Polars était rès bien mais le dernier spécial lectures d’été est sorti hier.

    Je vais lire un Chandler et un Chase, en me basant sur vos ocnseils, je connais trop peu.
    Merci

  4. Des livres que je mettrais dans ma valise ?
    Je prendrais Max Monnehay, oui je sais cela fait déjà longtemps que Corpus Christine est sorti, mais justement n’est-ce pas une excellente occasion de le relire avec un regard différent? L’été 2006 semble déjà si loin…
    Je prendrais aussi Faulkner avec moi et son fascinant "Le bruit et la fureur" et si l’été dure vraiment je pousserais à lire l’oeuvre romanesque complète chez La Pléiade, mais là je m’avance peut-être un peu.
    Et puis Hitomi Kanehara me manque furieusement, j’aimerais bien trouver quelque chose d’elle. Peut-être, Alexandra, que je salue avec toujours autant de plaisir et d’émotions tant je l’apprécie, fermez la parenthèse, en sait-elle plus depuis Serpents et Piercings.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.