Le livre, nouveau it-bag des modeuses ?

S'il vous manque encore un sac pour accessoiriser votre robe de réveillon, peut-être pourriez-vous piocher dans votre bibliothèque... C'est en tout cas l'idée d'Olympia Le-Tan, artiste éclectique et fille de l'illustrateur favori de Modiano (Pierre Le-Tan qui a signé ses couvertures de romans) : transformer les livres en pochettes du soir ! Les actrices hollywoodiennes en raffolent :

Ernest Hemingway, Steinbeck, Jacques Prévert, William Faulkner... autant de grands noms qui se retrouvent au bras de ces dames à travers les créations d'Olympia Le Tan. Et à la pointe de la hype au passage ! Ayant grandi parmi les livres et inspirée par la bibliothèque familiale, cette jeune DJ, ancienne collaboratrice de Gilles Dufour chez Balmain, a eu en effet l'idée d'utiliser les couvertures des chefs d'œuvre de la littérature comme écrin de ses minaudières de soirée, entièrement brodées à la main (avec pour étiquette "Fait à Paris avec Amour").

En trois collections de livres-sacs, reprenant les classiques de la littérature, la styliste s'est imposée dans une vingtaine de points de vente dans le monde. Lors de la dernière Fashion Week, ses pochettes littéraires ont été aperçues aux bras des modeuses, tandis que sur tapis rouge, les actrices Clémence Poésy et Natalie Portman ont fièrement posé avec leur exemplaire de "La Belle et la Bête" de Jean Cocteau et de "Lolita" de Nabokov.

Face au succès, elle les décline désormais par thème. L'été dernier était par exemple dédié aux planètes, globes terrestres et autres invitations au voyage.
A la question des droits d'utilisation, elle précise : "Certaines couvertures sont si anciennes qu'elles sont tombées dans le domaine public, mais de manière générale, jusqu'à présent personne n'est venu se plaindre. Il s'agit tout de même d'éditions limitées à 16 exemplaires par modèle, et j'espère que dans tous les cas, ce sera plus perçu comme du détournement."
Seul bémol : leur prix (plus de 1000 euros)

On dit que le livre va devenir numérique mais on ne soupçonnait pas ses autres déclinaisons !
Le blog d'Olympia Le Tan et son site

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.