Les blogueurs invités à célébrer les mots de la langue française

Dans le cadre de la traditionnelle Semaine de la langue française et de la Francophonie, du 17 au 25 mars 2012, une opération nationale «Dis-moi dix mots» invite à célébrer tout au long de l'année, la langue française. Après le thème de la solidarité l'an dernier, c'est celui du récit intime qui a été choisi cette année (de quoi redonner ses lettres de noblesse à l'autofiction trop souvent méprisée). Avec à l'honneur la plume des blogueurs !

En 2011-2012, les dix mots ont été choisis, en concertation avec les partenaires de la Francophonie, pour illustrer l'expression personnelle, le récit intime, en lien avec l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, auteur des Confessions : « confier, penchant, caractère, âme, songe, autrement, chez, naturel, histoire et transports ». Les participants auront toute latitude pour jouer avec ces dix mots « qui nous relient » et organiser des manifestations tout au long de l’année, tout particulièrement à l’occasion de la « Semaine de la langue française et de la Francophonie », du 17 au 25 mars 2012.

L'événement innove avec un nouveau défi baptisé « Dix mots, dix blogueurs ». Les 10 blogueurs sélectionnés, ambassadeurs virtuels de la Semaine, posteront chaque semaine un texte autour d'un ou plusieurs des 10 mots. On saluera notamment le très beau texte de la blogueuse "Cachemire et Soie" (auteur de divers livres par ailleurs) sur le mot "chez" : "Et toi ? C'est où chez toi ?" (voir ci-dessous). Un blog spécifique a été créé à cette occasion : Dix mots, dix blogueurs.

Les dix blogueurs sélectionnés :
Bliss in the city http://blissinthecity.fr/
Cachemire et soie http://www.cachemireetsoie.fr/
Carpewebem http://carpewebem.fr/
Croquis du soir http://croquisdusoir.blogspot.com/
Du bout des doigts http://duboutdesdoigts.over-blog.org/
Jacky la main verte http://jacky-la-main-verte.blog.leparisien.fr/ Juste à coté http://juste-a-cote.blogspot.com/
Knit Cat's http://tonkiwool.blogspot.com/
Les 3 soeurs http://www.les3soeurs.com/
Les explorations modernes http://explomodernes.tumblr.com/

Le slam sera aussi de la partie.

La Délégation générale à la langue française et aux langues de France (Ministère de la Culture et de la Communication) vous invite à célébrer notre langue en participant tout au long de l’année à l’opération nationale « Dis-moi dix mots ». Dix mots qui illustrent la vitalité de notre langue, outil par excellence du lien social, de l’expression personnelle mais aussi de l’accès à la citoyenneté et à la culture. Mission Ces dix mots ont vocation à susciter l’imagination de tous ceux qui s’en emparent pour s’exprimer librement à travers différents supports de création: dix mots à dire, à écrire, à « slammer », à calligraphier, à représenter ; dix mots pour jouer, pour chanter, pour découvrir… Autant d’occasions de manifester combien la langue française est riche d’innovation, de poésie, d’inventivité.

---------------------

A lire : le très beau texte de la blogueuse "Cachemire et Soie" sur le mot "chez" pour le blog "Dix mots, dix blogueurs" :

"Et toi ? C'est où chez toi ?

Nous étions dans la voiture, sur la plage arrière. Il s’était pelotonné spontanément dans mes bras, comme si on se connaissait depuis toujours. Avoir sept ans rend tout plus simple. Nous roulions depuis un moment quand soudain, alors que je le croyais endormi, il me demanda : « Et toi? Où c’est, chez toi, Lisa? »

Il y a, face à un enfant, cette exigence de vérité qui vous force à jeter un regard neuf sur des questions apparemment évidentes. Et en reformulant intérieurement sa question, je constatais combien j’étais en peine de fournir une réponse à la fois honnête et intelligible à un garçon de son âge.

Ma vie amoureuse était, à cette époque, plongée dans un chaos indescriptible : chez moi, c’était officiellement mon appartement. Mon adresse postale, en fait, puisque je n’y avais pas mis les pieds depuis des semaines et que je n’avais l’intention d’y retourner que pour faire mes valises. Ce chez moi là s’annonçait si pauvre et dénué de joie que je ne pouvais me résoudre à répondre en allant au plus simple.

Autrefois, chez moi ça avait été Lui. Cet homme avec qui j’avais tout partagé. Où que nous nous trouvions, s’il était là, j’étais chez moi. Mais tout cela, à présent, n’avait plus aucun sens…

Je repensais alors à ce petit morceau de plage que je connais depuis toujours. Là bas aussi j’étais chez moi, même si j’ignore encore au moment où j’écris ces lignes ce que cela signifie vraiment. Disons que si mon fil d’Ariane avait été noué en un point donné sur la terre, il serait probablement attaché quelque part à cette plage. S’il m’arrivait de devoir « retrouver mon chemin », c’est vers elle que je dirigerais mes pas. Mais ce chez moi là n’était pas une maison. Pas même un abri. À peine un repère. Pouvait-on expliquer à un petit garçon que c’est sur une plage que l’on se sent chez soi ?

Plus je cherchais quelle réponse lui fournir, plus je me perdais. Les interrogations des enfants vous entrainent décidément bien plus loin que n’importe quelle question d’adulte.

Comme je restais silencieuse, il tendit son regard vers moi pour me signifier qu’il attendait ma réponse. Prise de court, j’optais, un peu honteuse, pour la stratégie de repli classique : je lui retournais sa question.

À son tour, il prit son temps : pour lui non plus, ce n’était pas si simple. Chez lui, était-ce chez son père, chez sa mère ? Était-ce circonscrit au domaine de sa chambre ? L’école, était-elle un chez soi recevable ? Ou alors, comme moi, peut-être se demandait-il si son chez moi n’était pas dissimulé quelque part sur une plage. Je l’ignore.

Après quelques instants, il ferma de nouveau les yeux. Il cala sa tête là où mon épaule forme naturellement un creux, se saisit de mon bras pour le refermer sur lui un peu à la façon d’une couverture, et dans ce qui ressemblait à un demi sommeil, me répondit tout simplement : « chez moi, c’est maintenant »."

(1 commentaire)

  1. Oui, en effet, joli texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.