« Opération manuscrits » Technikart : lauréats et nouvelle collection avec « Le manuscrit »

L’opération « manuscrits » lancée par le magazine Technikart à l’occasion du Salon du livre 2006 s’avère un franc succès. Objectif : découvrir de nouveaux talents littéraires. Après avoir reçu et examiné près de trois cents manuscrits, la revue a sélectionné six textes, qui ont provoqué l’enthousiasme de la rédaction. Deux mentions spéciales ont été également décernées.


Les auteurs retenus ont été présentés lors d’’une rencontre au Salon du livre, le mardi 21 mars, de 21h15 à 22h (Forum des auteurs). Un court portrait de chacun des lauréats et un extrait sera mis en ligne sur le site web www.technikart.com. Technikart rendra compte dans ses pages de manière régulière de leur actualité et les aidera dans leurs démarches éditoriales.

Les lauréats 2006 sont : •

« Fragments » de LUDOVIC LESTIDEAU
•« Eclipse à Pékin » de HUANG YINGLU
• « Le Carnaval des ombres (Chroniques frénétiques) » de PATRICK BENARD
•« Un cadeau » de KARINE GRANIER-DEFERRE
• « Nihil, Inc. » de SYLVAIN COURTOUX
• « Viens, on dit que le monde n’existe pas » de DELPHINE BERTHOLON

MENTIONS SPÉCIALES
• « Sorel Eros » de JACQUES PERRY-SALKOW ET FREDERIC SCHMITTER
• « La Ville sans regard (die Stadt ohne Blick) »de MATHIEU BERNARDI
Voir leur mini-bio et présentation ci-après.

En cas de publication par une maison d’édition dans les dix-huit mois suivant les résultats, les lauréats pourront bénéficier de visibilité pour leur oeuvre dans Technikart sous la forme d’un espace publicitaire. Cet espace leur sera attribué dans les pages du magazine et sur le site web avec la mention « Découvert par Technikart – opération manuscrits mars 2006 ».

Fort de ce succès le magazine ne compte pas s’arrêter là. Dans la lignée de leurs hors-séries littéraires, ils travaillent actuellement à la création d’’une édition partenaire « Découverte Technikart » avec les Editions Le Manuscrit (www.lemanuscrit.com).

Présentation des lauréats et de leurs oeuvres :

« Fragments »
de LUDOVIC LESTIDEAU

PRESENTATION : « Le choc des rencontres laisse sur le corps et dans les esprits des empreintes indélébiles que toutes les histoires, par fragments tentent de restituer. Partant de cette observation, et à l’’aune de personnages, tous créateurs (philosophes, écrivains, politiciens et artiste), FRAGMENTS redonne vie à trois histoires véridiques réinventées. La première est inspirée de la rencontre entre NIETZSCHE et une femme nommée Mme V.P., à Nice, en 1886. NIETZSCHE est alors totalement isolé de ses pairs et les moments passés en compagnie de cette personne seront les derniers sursauts d’une conscience fatiguée. La seconde relate la rencontre que fit Marguerite YOURCENAR à Paris aux premiers jours de la Seconde Guerre Mondiale avec un inconnu, dans les sous-sols de Paris, alors qu’elle abordait un tournant décisif dans sa carrière de romancière, passant du statut de dilettante à celui d’’écrivain professionnel ». La troisième prend appui sur un écrit de SUETONE à propos de l’étrange rencontre entre l’’Empereur NERON et SPORUS, son jeune serviteur et amant, qui se fit castrer peu de temps avant de l’épouser. Un quatrième texte, conclusion et réflexion sur la notion de « fragment » en littérature, clôt ce recueil en posant la question du statut de l’’écrit éclaté et du rôle du hasard dans la vie des créateurs. »

BIOGRAPHIE : « Je suis né en 1970 dans le Var. J’’ai étudié le droit à Nice et Aix-en-Provence où j’ai obtenu un doctorat en droit public. Parallèlement à ces études, j’’ai enseigné le français, l’’économie et le droit à des adultes et des adolescents, dans des établissements privés et publics. Je suis actuellement conseiller juridique dans l’administration monégasque. Depuis une quinzaine d’années, je suis très attentif au style d’écrivains qui me semblent contemporains, qu’ils soient français (MICHON, SAVITZKAYA, MODIANO, QUIGNARD, BERGOUGNIOUX, DESBORDES, HOUELLEBECQ, DARRIEUSSECQ…) ou étrangers (GOMBROWICZ, PAMUK, WOOLF, FITZGERALD…). J’’ai commencé à écrire à l’âge de 18 ans, d’abord des nouvelles, puis des textes de forme différente, en tentant d’’interroger la forme narrative à adopter (journal, théâtre ou roman) et l’histoire à raconter (absence de personnages, fiction, document historique retravaillé…). Je travaille actuellement sur un texte dont l’’histoire se déroule sur un demi-siècle, à Nice et où il y est question de PROUST et de WITTGENSTEIN, à travers la vie d’’une dizaine de personnages. »

« Eclipse à Pékin »
de HUANG YINGLU

PRESENTATION : « Une génération post-révolution culturelle, bercée par les idéaux communistes et confrontée à l’ouverture de la Chine, est divisée dans ses choix d’avenir. Yuxi, Lou et Lang sont trois amis de jeunesse, amateurs de poésie et partisans actifs. Après les événements de la place Tian’an men, Lang s’exile en Russie ; Lou part ensuite pour la France ; Yuxi est seule à rester à Pékin, et sa trace s’évapore dans la grande métropole. Après huit ans d’éclipse, Lou revient à Pékin à la recherche de Yuxi. Dans l’avion, les souvenirs se succèdent, évoquant leur vie commune. Suivant les conseils de Yuxi et malgré un amour naissant, Lou est partie faire ses études cinématographiques en France, et tente de réaliser son scénario. Elle se marie avec un ingénieur français et devient une femme d’affaires. A Pékin, Lou découvre un pays en mutation et ses compatriotes en désarroi. Dans une soirée privée, elle tombe nez à nez avec Lang qui possède des gisements pétrolifères en Russie. Lang courtise Lou lui faisant miroiter sa richesse. Lou se trouve à un nouveau carrefour de sa vie : d’un côté, son mari lui impose un enfant et une vie normale et de l’autre côté, Lang lui offre la possibilité de réaliser son film. Va-t-elle renoncer à l’amour pour de l’argent ?