Nouvelle traduction pour le best-seller « Cul de sac » de Douglas Kennedy

A l'occasion des fêtes, le best-seller "Cul de sac" de Douglas Kennedy (adapté au cinéma par Stephan Elliott, le réalisateur de Priscilla, Folle du Désert, sous le titre "Welcome to Woop Woop", non distribué en France) s'offre une nouvelle traduction et se rebaptise "Piège nuptial".
L'occasion de (re)découvrir ce polar sur fond de crise de la quarantaine, premier roman paru en 1994, ayant révélé l'auteur au grand public. Avis aux fans !
Le pitch : Quand un voyage au paradis des grands espaces australiens vire au cauchemar le plus total. Un bijou d'humour noir et de suspense pour le premier roman de Douglas Kennedy, un ouvrage devenu culte et réédité aujourd'hui par Belfond dans une toute nouvelle traduction. Fasciné par une carte de l'Australie, Nick, un journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin. Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d'un clan d'allumés coupés du monde. Pris au piège, Nick va devoir user de tous les moyens possibles pour échapper à ceux qui l'ont adopté à son corps très défendant. En jeu : sa survie, tant physique que mentale...

(2 commentaires)

  1. Je ne savais pas qu’il avait été adapté au cinéma! Je vais aller vérifier ça tiens.

    Bon sinon j’avais adoré Cul-de-sac qui est un polar survival assez couillu. Mais il est vrai qu’à l’époque, la traduction laissait à désirer.

    Mais de la à changer le titre pour Piège nuptial! Ils se sont cru dans les téléfilms à sensation de M6? Ne parlons même pas de la couv’ rose et noire avec cette cuisse en bas résille type littérature érotique de seconde zone… Ca n’a plus rien à voir avec le texte!

    Là je trouve que les éditions Belfond ont merdé… (même si le dvd-documentaire sur DK qui accompagne le livre est tentant)

  2. Après recherches, je n’ai trouvé que ça sur l’adaptation cinématographique. Notez le titre changé (je suppose que c’est en référence au nom de la ville fantôme qui est Wollanup)… Et quand on lit la jaquette, j’ai très peur sur le "comédie délirante et hilarante" alors quiconque a lu Cul-de-sac sait que ça tire plus du côté de Ma colline a des yeux!

    http://www.priceminister.com/off...

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.