Best-sellers de l’été grâce au bouche-à-oreille d’auteurs inconnus !

Leurs noms ne nous disent rien et pourtant quelques auteurs se sont faits une place -au soleil- parmi la liste très convoitée des meilleures ventes de livres..., à l'image l'an passé des Déferlantes de Claudie Gallay (toujours en tête cet été aussi).

Quelques inconnus, Sam Savage ("Firmin" la biographie d'un rat de bibliothèques qui dévore, au propre comme au figuré, les ouvrages à portée de ses incisives), Mary Ann Shaffer, Anny Barrows et d'autres peu propices aux lectures de vacances comme Mona Ozouf ("Composition française" où l'historienne évoque son enfance passée en Bretagne), Stefan Zweig ou encore Jacqueline de Romilly..., ont su se hisser, contre toute attente, parmi les best-sellers de l'été. Parmi eux, "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" (NIL Editions/Robert Laffont) écrit par deux Américaines inconnues, Mary Ann Shaffer et Anny Barrows, est même le phénomène éditorial de l'été !
A travers une correspondance, il raconte l'histoire d’un étonnant club de lecture, né à Guernesey pendant la guerre, dans des circonstances rocambolesques, et qui s'avère au fil des pages, un véritable ilot de résistance. La blogosphère s'en est d'ailleurs largement fait l'écho (le livre a été proposé en lecture gratuite par le site Babelio), plébiscitant notamment sa galerie de personnages loufoques, émouvants et hauts en couleurs, ainsi que sa dimension historique (l'occupation allemande, coupant du monde l'île, les privations sévères...) et légère (les anecdotes autour des romans). Des clubs d'amateurs d'épluchures de patates se sont même créés partout, notamment sur Facebook !
Un roman qui allie humanisme et optimisme, sans oublier l'authentique recette de la tourte aux épluchures de patates et à la betterave ! Aussi attachant... qu'un roman d'Anna Gavalda en somme.
L'auteur a d'ailleurs dédicacé l'ouvrage ceint d'un bandeau rouge avec ses deux mots « Absolument fabuleux. ». En quatrième de couverture, l'auteur d'Ensemble, c'est tout a ajouté : « Aussi fantasque que son titre, et drôle, et tendre, incroyablement attachant : voici un premier roman comme on n'en pas lu depuis longtemps, qu'on a hâte de se passer de main en main. C'est absolument délicieux. »
Il est cette semaine en troisième place de la liste des meilleures ventes du New York Times, après plusieurs mois de présence dans ce classement. En France, les tirages dépassent les prévisions les plus optimistes. On en est à ce jour à 150 000 exemplaires. L'une des deux auteurs, Anny Barrows, a été bibliothécaire et libraire. Elle est morte l'an dernier peu avant la publication de son livre ; malade, elle s'est fait aider par sa nièce Mary Ann, qui avait écrit des livres pour la jeunesse.

A lire aussi : Succès d'éditions : Peut-on les expliquer ? (romans : "L'élégance du hérisson" de Muriel Barbéry et "La femme du Ve" de Douglas Kennedy et un logiciel de prédiction des ventes de livres)

(1 commentaire)

  1. Je n’ai pas encore lu "Le cercle des amateurs", mais j’ai vu pas mal d’avis divergeant sur ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.