Dans la bibliothèque des blogueurs… Daniel de Almeida (directeur de Première ex Fluctuat)

Daniel de Almeida désormais directeur de la rédaction de Première (MAJ 2014) et auparavant sévissant sous le pseudo d'Easywriter, sur le désormais disparu blog livres "Mille-feuilles" sur feu Fluctuat.net, se distingue par sa plume à la fois sarcastique et potache. Entre deux mojitos (after work only hein !), ce joyeux trublion, sous ses airs d'adulescent, n'en est pas moins un bourreau de travail !

Diplômé d'un master en philosophie et science politique, ce natif de Brive-la-Gaillarde a fait ses gammes en sillonnant la province pour les journaux "La Montagne" puis "l'Est Républicain". En 2006, il rejoint Fluctuat.net (racheté par Doctissimo puis Lagardère Active) avec pour mission notamment de développer le blog littéraire Mille-feuilles qui en est alors à ses débuts (il accueille aujourd'hui 2000 visiteurs/jour, au total entre 8 et 10 000 visites pour la rubrique "Livres", aujourd'hui disparu, MAJ 2016).

Il a ensuite délégué cette tâche à Céline Ngi, toujours avec sa concertation. Des nouveautés ont ainsi vu le jour, comme les diaporamas ou encore des interviews vidéos. Pour la rentrée littéraire 2009, il prévoit de s'intéresser en priorité aux nouveaux opus de Marie N'Diaye et Véronique Ovaldé mais encore Vollmann ou Foster Wallace... Autre surprise à venir : la mise en place de blogs lecteurs afin de renouer avec un ton plus vivant et spontané, moins journalistique.
Retour sur son parcours personnel de lecteur :

Quel est le livre qui t'a marqué enfant et/ou ado et qui t'a donné le goût de la lecture ?
La première lecture qui m' a touché est je crois Le mauvais génie de la Comtesse de Ségur (en vérité ma première émotion vient sans doute d' un vieil exemplaire du magazine Union.. ). C'est un livre moraliste dans lequel un jeune garçon, originaire d'un milieu très modeste est un temps débauché par un « ami »malfaisant qui le convainc de vendre les dindons de la ferme familiale à un richissime et gourmand anglais. Tout finit bien heureusement. Il y a aussi un sac de billes de Joseph Joffo.

Le livre qui t'a fait comprendre ce que le mot "littérature" veut dire (claque littéraire)...
Je pourrais en citer pas mal mais le premier volet de la trilogie d'Agota Kristof « le grand cahier » a été un vrai choc. Je trouve très sain qu'on veuille le faire lire aux adolescents, cela montre que la littérature peut être violente et cela permet de puissantes réflexions sur la représentation du mal.


Daniel à son bureau situé à Levallois Perret, feuilletant sa moisson de livres !

Le livre que tu aimes lire et relire, sans jamais t'en lasser...
Je passe l'essentiel de mon temps à relire. En ce moment je ne me lasse pas des chroniques de Chuck Klosterman, critique rock à Spin, compilées dans je la mort et le rock'n roll. Je pourrais relire Génération X jusqu'à la fin de mes jours sans doute.

L'auteur dont tu liras toujours tous les livres quoiqu'il advienne...
Douglas Coupland. Adrian Tomine.

Le livre que tu n'as jamais pu finir...
C'est la honte. Dalva de Jim Harrison. J'ai un marque-page égaré dans l'homme sans qualités également (mais je fais un vrai travail sur moi et promis je me les fais !)

Le livre que tu recommandes le plus de bouche à oreille...
L'hommé dé de Luke Rhinehart, Testament à l'anglaise de Jonathan Coe, Le seigneur des porcheries de Tristan Egolff, Affliction de Russel Banks. En général je fais la claque pour les quatre.


Daniel surfant sur la toile, lisant un blog littéraire qui vous rappellera peut-être quelque chose...

Le jeune auteur contemporain qui te semble incarner la nouvelle génération littéraire en France (et/ou à l'étranger)...
Je pense qu'il faut suivre Pierrick Bailly et Tristan Ranx en France que Flu a défendu tout comme Jean Gregor.

Ton livre page-turner : le livre que tu as lu en une nuit, sans pouvoir décrocher…
La lionne blanche de Henning Mankell.

Le livre qui t'as fait pleurer…
"Girlfriend dans le coma" de Coupland m'a ému aux larmes (je sais que c'est idiot). Zola aussi, quasiment chacun de ses Rougon Macquart.

Le livre qui t'as fait rire/redonné le moral (sorti d'une situation difficile)
Lire Eric Chevillard est très généralement très revigorant.

Merci Daniel du temps accordé ! [Alexandra pour Café livres/L'Express.fr]

A lire aussi :
Dans la bibliothèque des blogueurs... la blogueuse Dahlia auteur d'un premier roman ("Adore")
Dans la bibliothèque des blogueurs... Nicolas Gary, fondateur d'Actualitté.com

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.