Dans la bibliothèque des blogueurs… Simone de Bougeoir

Depuis plus de deux ans, Simone de Bougeoir donne presque quotidiennement un joyeux coup de pied dans la fourmilière des blogs de filles ! Entre parodies et anecdotes décalées voire absurdes, elle nous raconte sous forme de brefs billets à chutes presque comic strips*, sa vie trépidante de pubeuse rédigeant du "wording bien brandé" (elle travaille dans une agence de com') aux côtés du "designer de l'Internet", et de parisienne presque normale entre son chat Pompom (un peu "smelly cat" de Phoebe sur les bords) et sa colocataire, ses cours de yoga et escarpins Armani... Ne manquant pas au passage de brocarder le petit monde des "blogueurs influents" et autres RP ! Une écriture mordante avec sa petite musique et son univers bien à elle qui aura rapidement suscité le bouche à oreille et valu une belle notoriété (cf: son groupe de fans sur Facebook).

Si sur son blog "koala friendly", elle aime vanter sa passion pour les films à base "d'aliens souterrains" et de "mutants mangeurs d’humains" (au grand dam de "l'Intégriste culturel", l'un de ses célèbres protagonistes !) ou encore Secret story, la jeune femme au pseudo évocateur et diplômée en lettres cache plus son goût des livres aussi bien classiques que contemporains :

"C'est des coquins chez Amazon. Non seulement, ils savent toujours ce dont j’ai envie AVANT MOI mais en plus, ils connaissent mon numéro de carte bleue par coeur." (extrait blog)

Quel est le livre qui t'a marqué enfant et/ou ado et qui t'a donné le goût de la lecture ?
J’ai été atteinte très tôt du syndrome de l’éparpillement, donc il n’y a pas vraiment un livre, il y en a plutôt cinquante. En tête quand même, ceux d’Enid Blyton. J'ai un souvenir très ému de l'Arbre de tous les ailleurs (ce titre me fascinait, je le trouvais incroyablement subtil)(à ma décharge, j’avais 7 ans) et j’ai du lire une vingtaine de fois la série du Fauteuil Magique (une passionnante histoire de mobilier volant).

Le livre qui t'a fait comprendre ce que le mot "littérature" veut dire (claque littéraire)...
Les Mots de Sartre. D’ailleurs, je ne m'en suis toujours pas remise. Encore aujourd'hui, il suffit que je l'ouvre pour me dire : ah bah oui, il a tout compris (et comme ça, je peux retourner me coucher l’esprit tranquille : Sartre a déjà tout dit, je peux dormir sur mes deux oreilles).

Le livre que tu aimes lire et relire, sans jamais t'en lasser...
Ceux de Simone de Beauvoir mais ses mémoires plus que ses romans (je n’ai pas choisi mon pseudo au hasard)(bien que j’aie longtemps hésité avec Evelyne L’éclair). C'est la lecture du Deuxième Sexe (autre claque mais plus idéologique que littéraire) qui m'a donné envie de lire son oeuvre autobiographique : j'avais envie de savoir comment une femme pouvait en arriver à publier dans les années 50 un essai aussi brillant, moderne et audacieux. Le tome que je préfère et que je relis régulièrement, c'est La Force de l'Âge, celui qui décrit sa vie avant et pendant la seconde guerre. A l'époque, elle a déjà rencontré Sartre et leur relation si particulière est en train de se construire. Elle commence également à s'intéresser au monde, à la littérature, à la philosophie et raconte ses premières aventures d'écrivain (elle essaye de publier un premier roman qui est refusé tandis que Sartre, lui, publie La Nausée) avec un recul et un esprit d'analyse époustouflants. J'aime aussi beaucoup lire et relire ses « Lettres à Sartre » qui sont les témoignages de l'amour inconditionnel que le couple se portait et de la façon singulière dont ils le vivaient.

Le livre que tu aimes honteusement...
Un genre plutôt : les thrillers à l’américaine, ceux qu'on dirait écrits à la chaîne comme les Patricia McDonald, les Ruth Rendell, les Patricia Cornwell ou les Maud Tabachnik (qui n'est pas américaine mais qui mériterait de l’être). Officiellement, je n'en lis plus depuis mes 15 ans. Officieusement, si j'en commence un, je le termine dans la journée en tremblant d’excitation.

L'auteur dont tu liras toujours tous les livres quoiqu'il advienne...
Philippe Jaenada. Pour être honnête, je n'ai pas encore tout lu : La grande à bouche molle est posé sur ma table de nuit mais je n’y touche pas, parce qu'une fois que ça sera fait, je n'aurai plus de Jaenada à lire (et ma vie n'aura plus de sens).

Le livre que tu n'as jamais pu finir...
J'ai fait des études de lettres durant lesquelles j’étais censée lire beaucoup de classiques. Seulement, à l'époque, je préférais traîner dans les bars avec des pompiers. Résultat, je suis jamais allée plus loin que les trente premières pages du Rouge et le noir, de Notre-Dame de Paris, d'Au bonheur des dames ou de La Religieuse...(et j'ai eu des mauvaises notes à mes partiels). Ça serait sûrement différent maintenant (ou peut-être pas).

Le livre que tu n'as pas encore lu et que tu veux absolument découvrir...
Une vie française de Jean-Paul Dubois. Mon bon ami me harcèle pour que je le lise, il est déjà dans ma bibliothèque, je suis déjà sûre que je l’aimerais mais pour une raison mystérieuse, je n’arrive pas à le commencer.

Le livre que tu recommandes le plus de bouche à oreille...
Ça change en fonction de mon interlocuteur, c'est donc assez varié. J’ai déjà recommandé Middlesex de Jeffrey Eugenides, Les bébés de la consigne automatique de Ryu Murakami ou encore La Maison du sommeil de Jonathan Coe… Mais ça n’a pas toujours plu (sûrement une preuve que mes amis ont mauvais goût).

Le livre dont tu aurais aimé être le héros/héroïne
Je suis l’héroïne de mon blog, ça me suffit.

"Je suis toujours ravie de croiser la bonne bouille de Guillaume Musso un peu partout dans le métro. Je n’ai pas lu son livre (un seul ça m’a suffit, finalement) mais j’aime son visage poupin et son regard satisfait (je le serai aussi si j’avais tous ses millions). D’après les interviews que j’ai lues, il croit en ce qu’il fait et à l’air sincèrement persuadé d’écrire de bons livres. Il ne complote pas dans sa cave en se frottant les mains et en se disant ahahah, comme je vais tous les arnaquer en leur vendant cette grosse daube que je viens d’écrire et ça suffit à me le rendre sympathique (ça et ses joues rondelettes)." (extrait blog)

Le jeune auteur contemporain qui te semble incarner la nouvelle génération littéraire en France (et/ou à l'étranger)...
Sans hésiter, Guillaume Musso.

(Je ne sais pas s’il faut que je précise que c’est une blague : souvent je dis ça pour rigoler et après, je vois sur l’Internet des commentaires qui disent : ah quand même, Simone, elle lit n'importe quoi)

Le livre que tu n'aurais jamais cru aimer / livre que tu ne voulais pas lire et pourtant...
Une vie de Maupassant. Je lis peu de classiques, celui-là m’a prouvé que j’avais tort.

Ton livre page-turner : le livre que tu as lu en une nuit, sans pouvoir décrocher…
Beaucoup : si un livre me plaît, je suis incapable de me dire, allez, je lis juste trois pages et je continuerai demain. Le dernier en date, c’était un Jelinek.

Le livre qui t'a fait pleurer…
Fenêtre panoramique de Richard Yates. Circonstance aggravante : j’ai aussi pleuré devant l’adaptation ciné.

"J'ai profité de ce jour férié pour nettoyer mes vitres (mon quotidien a un fort potentiel déceptif). Cette activité me fait invariablement penser au roman de David Foenkinos dans lequel un personnage est fasciné par l’image de sa femme en train de laver les carreaux. Sauf que moi, comme je pratique en survêtement avec Daft Punk en bande-son et que j’ai l’impression de transpirer de l’Ajax multisurfaces, personne ne succombe jamais à mes charmes." (extrait blog)

Le livre qui t'a fait rire/redonné le moral (sorti d'une situation difficile)
Le Chameau Sauvage de Philippe Jaenada, c’est le livre parfait pour ça (je voulais pas parler du même auteur deux fois mais je n’ai pas pu m’en empêcher parce que je suis une foutue GROUPIE).

Merci Simone du temps accordé ! [Alexandra]

A lire aussi :
Talent blog : "Simone", l'enfant terrible des blogs de filles !
Dans la bibliothèque des blogueurs... Daniel de Almeida (rédac chef de Mille-feuilles/Fluctuat.net)
Dans la bibliothèque des blogueurs... la blogueuse Dahlia auteur d'un premier roman ("Adore")
Dans la bibliothèque des blogueurs... Nicolas Gary, fondateur d'Actualitté.com
Dans la bibliothèque des blogueurs... Axelle Emden, fondatrice de Culturecie.com

*Quand Simone s'improvise dessinatrice...

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Théodule Tappenade on 2 novembre 2009 at 16 h 32 min
    • Répondre

    Madame Simone, Bonjour.
    Responsable du département fraude et falsification des livres au sein des bibliothèques de la ville de Paris, c’est avec une attention toute particulière que j’ai découvert la première photo illustrant votre article.
    Au regard des éléments qui sont en ma possession, tout laisse à penser que vous êtes la personne à l’origine des détériorations constatées dans les livres de Stephen King et de Guillaume Musso empruntés à la bibliothèque du 18ème arrondissement.
    Afin d’éviter une longue bataille juridique, je vous invite à vous rendre dans les plus brefs délais au commissariat le plus proche de chez vous. Merci de venir nue et sans Pompom.

    • karine on 2 novembre 2009 at 19 h 19 min
    • Répondre

    hum… "le livre qui t’a", plutôt.

  1. merci de la correction Karine, shame on me !

    Voici qques autres infos complémentaires tirées d’une autre interview de Simone pour Psychologie :

    Pouvez-vous nous présenter votre blog ?
    C’est une succession d’anecdotes et de réflexions banales (on m’a volé mon Yop, je me suis disputée avec mon chat…) envisagées avec un peu de décalage. C’est un travail d’écriture, une sorte d’entraînement quotidien grâce auquel je m’exerce à romancer ma vie et à créer un personnage qui n’est pas tout à fait moi (mais au fond quand même un peu).

    Pourquoi vient-on sur votre blog ?
    C’est du easy-reading : rapide à lire et efficace. Le ton est léger, les sujets sont assez universels (le travail c’est ennuyeux, les copains ils sont sympa, Coldplay c’est des cons…), le personnage est attachant et j’essaye de faire en sorte que ça soit drôle (en racontant des blagues avec l’accent belge par exemple).

    Une raison de fermer votre blog ?
    Plusieurs : la peur de m’enfermer dans le personnage de Simone, l’envie de m’en éloigner pour passer à autre chose, l’agacement face à des lecteurs parfois un peu trop pressants ou plus simplement la lassitude.

  2. Interessant d’en apprendre un peu plus sur la vraie "simone" que j’adore lire depuis un bon moment deja. Et surtout, non, ne ferme pas ton blog!

    • karine on 3 novembre 2009 at 0 h 23 min
    • Répondre

    shame on me aussi, en fait. je me suis contentée de faire ma "monomaniaque de l’orthographe", sans même dire bravo pour l’article, et surtout bravo pour ce super blog, que je lis religieusement ! :o)
    vu qu’on ne peut pas commenter sur le blog, je peux enfin dire ce que j’en pense.

  3. oh, que je suis fiere ce matin! comme mon idole Simone , jamais je n’ai pu lire plus de 30 pages de "le Rouge et le Noir", jamais, malgré 3 tentatives!
    merci Simone, une fois de plus, tu sais rendre euphorique n’importe quel mardi pluvieux!

  4. Bonjour à vous lecteurs de Simone et bienvenue 🙂
    quel succès ! Je suis impressionnée là…
    J’espère que cette interview vous permettra de découvrir une autre facette de ce "personnage" que vous aimez tant lire chaque semaine.

    Sans en dire davantage, vous aviez peut-être lu sur son blog que Simone rêvait d’écrire un roman, eh bien sachez juste qu’elle prépare une surprise en ce sens.
    Mais il est encore trop tôt pour en parler m’a-t-elle dit. Je n’en dévoile dc pas plus. A suivre donc !

    PS : pour ceux qui seraient curieux de découvrir l’écrivain Philippe Jaenada cité dans l’itw, voici qques liens :

    http://www.buzz-litteraire.com/i...

    http://www.buzz-litteraire.com/i...

    http://www.buzz-litteraire.com/i...

  5. Pour moi Simone est une Dorothy Parker.

    • AichaLL on 17 novembre 2009 at 2 h 28 min
    • Répondre

    J’aime de folie Simone (De Beauvoir), mais je craque pour De Bougeoir. Son humour, son chat et ses petits seins.*

    *Ici, un smiley rigolo

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.