"J'ai choisi les mots comme seule arme, j'ai une confiance tout à fait illimitée en leur pouvoir."
(Michel Houellebecq)
"In the particular is contained the universal."
(James Joyce)

Ray Bradbury

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury : « Here we go to keep the world happy, Montag! »

Fahrenheit 451 de Ray Bradbury publié en 1953, a d’abord vu le jour sous la forme d’une nouvelle (« The Fireman », Le pompier en VF, elle-même dérivée d’une précédente intitulée « The pedestrian », « Le piéton » en VF suite à avoir été persécuté par un policier zélé alors qu’il marchait dans son quartier, on retrouve ses allusions à la marche à pied à travers le personnage de Clarisse, Bradbury n’ayant jamais passé son permis de conduire par méfiance des automobiles) publiée dans un magazine de SF en 1950. Bradbury l’étoffera ensuite sous la forme d’un roman en le tapant dans le sous-sol de la bibliothèque de UCLA à Los Angeles, en louant sa machine à écrire. C’est donc au milieu des livres et dans un lieu qu’il affectionne plus que tout (il revendique son éducation d’autodidacte self-educated faite dans les bibliothèques alors qu’il n’avait pas les moyens d’étudier à l’université) qu’il écrit un roman qui rend justement hommage à ces livres qu’il chérit tant et qu’il craint de voir négliger, tomber dans l’oubli et disparaître.

Conseils d’écriture de Ray Bradbury : « Une histoire est une expérience émotionnelle »

L’auteur prolifique de Fahrenheit 451 ou des Chroniques martiennes, mais aussi au total de plus de 30 livres, près de nouvelles, and de nombreux poèmes, essais, scénarios et pièces, est un maître en matière d’écriture créative, alliant une maîtrise du fond et de la forme remarquable. La richesse et la recherche de son style font …

Continuer à lire »

Analyse de Fahrenheit 451 de Bradbury par Truffaut et son adaptation ciné

Le réalisateur français Nouvelle vague, François Truffaut qui a adapté le célèbre livre Fahrenheit 451 en 1966, a livré ses réflexions et son analyse des personnages et de l’intrigue ainsi qu’expliquer ses choix de mise en scène en particulier pour restituer l’atmosphère onirique du roman ou encore le travail de calcination des livres :

Chroniques martiennes de Ray Bradbury: Fragments de la vie des gens… sur Mars

>Chroniques martiennes(The martian chronicles) de Ray Bradbury ont été écrites dans les années 40, à la vingtaine, sous forme de nouvelles publiées dans divers fanzines (« Planet Stories », « Thrilling Wonder »…). Réunies et éditées en recueil en 1950, sous le titre « The Martian Chronicles », elles sont devenues depuis un classique culte (étudié à l’école aux US).

Tristan Garcia rend hommage à Ray Bradbury et sort un livre de science-fiction

Suite à la mort du célèbre auteur de science fiction américain, Ray Bradbury, l’auteur de Fahreinheit 451, Tristan Garcia, jeune auteur star de la rentrée littéraire 2008 pour son premier roman « La meilleure part des hommes », lauréat du Prix de Flore, analyse son héritage, son influence littéraire ou encore sa technophobie revendiquée. L’écrivain publiera d’ailleurs à la rentrée un roman de science-fiction « Les cordelettes de Browser » :