Dans la bibliothèque des blogueurs… Titiou Lecoq (auteur d’un premier roman « Les morues » et du blog « Girls and geeks »)

En cette rentrée littéraire de septembre 2011, une jeune trentenaire s'est faite remarquer avec son premier roman au titre ironique "Les morues", vendu à 15000 exemplaires, dans la 1e sélection du prix de Flore 2011 et lauréat du prix du premier roman du Doubs : chronique générationnelle d'une bande de copines bobo parisiennes, entre féminisme, clivages gauche/droite, adulescence, discussions sur le "piège du couple" et Internet "aux dégoulinants débordements d'affections entre parfaits inconnus", sur bande son de Nirvana. L'histoire flirte aussi avec le thriller politique (les dessous de la privatisation du patrimoine culturel français) lorsque l'une d'entre elles se suicide... La justesse de sa galerie de portraits contemporains et de la France des années 2000, entre Pôle emploi et MySpace, a été saluée par la presse.

L'auteur est aussi connue pour son blog "Girls and Geeks" et ses articles culture et société pour Slate.fr ou encore Grazia. Qu'elle décortique les recettes du succès de Marc Lévy, retrace la figure du l'anti au "no héros" moderne de Houellebecq à Jonathan Coe, ou réagisse à l'affaire DSK ("Ma réponse aux défendeurs trop zélés de DSK", repris dans l'ouvrage "Un troussage de domestique"). Cette diplômée de sémiologie, qui ré-écrivait les fins des romans de la Comtesse de Ségur dans son enfance, nous dévoile les livres qui ont jalonné sa vie :

Quel est le livre qui t'a marqué enfant et/ou ado et qui t'a donné le goût de la lecture ?
Il y en a eu beaucoup… Mais en « vraie » littérature, c’est-à-dire moins enfantine que ce que j’engloutissais d’habitude, il y a eu le Capitaine Fracasse de Théophile Gauthier. J’avais 10 ans, c’était la première fois que je lisais un roman très long. J’avais l’impression d’être une adulte. Et j’ai été littéralement transportée par ce roman : ce mélange de châteaux semi abandonné, de déguisement, de théâtre et de chevalier.

Le livre qui t'a fait comprendre ce que le mot "littérature" veut dire ("claque littéraire")...
Au niveau du style, les Mots de Sartre. Là, c’était une vraie claque. Chaque phrase me paraissait incroyable. Parfaite. Un peu comme Flaubert. « Si je range l’impossible Salut au magasin des accessoires, que reste-t-il ? Tout un homme, fait de tous les hommes et qui vaut tous et que vaut n’importe qui. »

Le livre que tu aimes lire et relire, sans jamais t'en lasser...
En fait, je relis peu de livres en entier. Souvent, je vais en rechercher un parce que j’ai besoin de relire un passage précis mais c’est plus souvent dans le cadre de mes articles. Et du coup, ce ne sont pas des romans. Ca va être des extraits d’essais ou de poésies, ou encore une citation précise que je veux vérifier. Ca me permet de rafraîchir ma mémoire. Du coup, autour de moi pour travailler, j’ai besoin d’avoir ma bibliothèque à portée de main.


"Mon rayon spécial Beauvoir/Sartre"

Le livre que tu aimes honteusement
Il n’y en a pas. C’est triste mais je n’ai pas de lecture honteuse. Alors qu’en musique ou en cinéma oui, j’ai des tas de péchés mignons.

L'auteur dont tu liras toujours tous les livres quoiqu'il advienne...
Franzen je crois. En même temps, je ne prends pas trop de risque vu qu’il sort un livre tous les 7 ans… Mais outre son talent, sa démarche m’intéresse tellement que je crois que je garderai toujours l’envie de savoir où il en est, comment il a progressé etc. Même son premier roman, la 27ème ville, qui a plein de défauts, était intéressant pour moi. (Je pensais aussi à son ami David Foster Wallace mais malheureusement, ça serait forcément des écrits posthumes.)

Le livre que tu n'as jamais pu finir...
Les Mémoires d’Hadrien. (Enfin… il doit y en avoir d’autres mais là, c’est le premier qui me vient.) Ca m’a paru terriblement chiant. Et pourtant, à l’époque où j’essayais de le lire, j’affectionnais assez les livres emmerdants. Ceci étant, je ne suis pas du genre à m’obstiner. Si je n’aime pas, je n’ai aucun complexe à laisser tomber un livre sans le finir.


"Les essais (donc les livres que je consulte le plus souvent)"

Le livre que tu n'as pas encore lu et que tu veux absolument découvrir...
A force qu’on m’en parle, le Limonov de Carrère me fait vraiment envie.

Le livre que tu recommandes le plus de bouche à oreille...
Alors là, ça dépend de la personne à qui je dois conseiller un livre. J’essaie d’adapter en fonction des goûts des gens. Mais Eurêka Street de Robert McLiam Wilson est sans doute celui que je peux recommander le plus facilement. Je n’ai jamais eu aucun mauvais retour sur lui.

Le livre dont tu aurais aimé être le héros/héroïne
Ca me ramène plutôt à mes lectures d’enfant parce que dans le principe, c’est une envie assez enfantine. Adulte, je l’ai davantage avec les séries télé peut-être parce qu’elles demandent une certaine forme d’innocence. Donc, je dirais Jo dans les 4 filles du docteur March.

Le jeune auteur contemporain qui te semble incarner la nouvelle génération littéraire en France (et/ou à l'étranger)...
Pouf pouf pouf… Je n’en ai aucune idée. Je ne sais même pas s’il y a une nouvelle génération d’auteurs. Je n’ai pas vraiment l’impression pour le moment. En regardant la rentrée littéraire de cette année, on se rend compte que les parutions sont très hétérogènes.

Le livre que tu n'aurais jamais cru aimer / livre que tu ne voulais pas lire et pourtant...
Quand j’ai commencé à voir dans le métro tous les voyageurs plongés dans Millénium, je me moquais de cette mode. Ca me paraissait être un gros coup marketing. Et puis ma mère me les a prêtés et là… j’ai fait comme tout le monde, je ne pouvais pas les lâcher et je les lisais dans le métro.

Ton livre page-turner : le livre que tu as lu en une nuit, sans pouvoir décrocher…
A peu près tous les romans que j’aime. Je ne lis pas tout le temps, c’est-à-dire que je n’ai pas un livre en permanence en cours de lecture. Mais quand j’en commence un, et qu’il me plait, je ne le lâche pas. Je lis toujours d’une traite. C’est d’ailleurs, aussi pour ça que je ne lis que par période – sinon je serais incapable de faire quoique ce soit d’autre dans la vie.

Le livre qui t'a fait pleurer…
Le premier livre qui m’a fait pleurer je m’en souviens parfaitement. C’était Le lion de Kessel. Mais je suis une grosse chialeuse de manière générale.

Que penses-tu du e-book (livre numérique) : Pour ou contre ? (NB : son roman est disponible en version kindle)
Pour évidemment. Mais je trouve catastrophique la manière dont les éditeurs français l’abordent. Il y a une espèce de méfiance, d’idée qu’il faut s’en servir pour faire des sous très vite. Et du coup, le prix des bouquins numériques en France est démentiel. En général, c’est 20% moins cher que la version papier alors qu’ils devraient être vendus au prix du poche. (C’est d’ailleurs ce qui se fait aux Etats-Uns.) Les éditeurs français sont en train de tuer un marché naissant au lieu de l’aider à se développer.


"Ma bibliothèque moche billy avec les romans en format poche classés par ordre alphabétique"

Quels sont tes coups de cœur et/ou recommandations de la rentrée littéraire de septembre 2011 ?
Paradoxalement, c’est la première fois que je participe à une rentrée littéraire et c’est la première fois que je lis aussi peu pour cause de manque de temps. Mais évidemment Freedom de Franzen. Et sinon, sorti bien avant dans l’année, il y a la Vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe.

Merci à Titiou, du temps accordé !

A lire aussi :
Dans la bibliothèque des blogueurs... Anne-Laure (blog "Je suis venue te lire")
Dans la bibliothèque des blogueurs... Aymeric Patricot (blogueur, écrivain et prof de lettres)
Dans la bibliothèque des blogueurs... Martin Page (écrivain)
Dans la bibliothèque des blogueurs... Christophe Greuet de Culture Café
Dans la bibliothèque des blogueurs... Garance Doré
Dans la bibliothèque des blogueurs... Géraldine Dormoy (de Café mode/LExpress.fr Style)
Dans la bibliothèque des blogueurs... Jérôme Attal (diariste en ligne, écrivain et auteur-compositeur-interprète)
Dans la bibliothèque des blogueurs... Simone de Bougeoir
Dans la bibliothèque des blogueurs... Daniel de Almeida (rédac chef de Mille-feuilles/Fluctuat.net)
Dans la bibliothèque des blogueurs... Dahlia, auteur d'un premier roman ("Adore")
Dans la bibliothèque des blogueurs... Nicolas Gary, fondateur d'Actualitté.com
Dans la bibliothèque des blogueurs... Axelle Emden, fondatrice de Culturecie.com

(1 commentaire)

  1. ça "déborde de débordements" !!??
    ça fait vraiment envie…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.